Soutenez

«La vraie nature» de Noël: cultiver les traditions 

Jean-Philippe Dion en couverture du livre «La vraie nature: au chalet pour Noël» Photo: VLB éditeur

Émission réconfort par excellence, La vraie nature s’est déjà déclinée en un livre et un album de chansons. Et comme peu de choses évoquent le réconfort comme Noël, l’ouvrage La vraie nature: au chalet pour Noël s’est imposé de lui-même. 

«Je suis un nostalgique du temps des Fêtes. J’aime les traditions!», s’exclame Jean-Philippe Dion en entrevue avec Métro. Avec son nouveau livre, qu’il cosigne avec Martin Boisclair et Martin Grenier, l’animateur, producteur, et propriétaire du chalet de Sutton où s’émeuvent les personnalités invitées souhaitait raconter ses souvenirs festifs et faire partager ceux des autres.  

L’ouvrage d’un peu plus de 200 pages contient de tout: des recettes, des idées d’activités, des listes de lecture musicales selon le moment, des histoires sur l’origine de certaines traditions, des suggestions de bricolage et, bien sûr, des anecdotes inédites des invité.e.s de la quatrième saison qui ont été recueillies tout au long des tournages, entre deux prises. Pas besoin, donc, d’être fan de l’émission pour y trouver son compte. 

Touche pas à mes traditions! 

Pour Jean-Philippe Dion, Noël, ça se passe chez ses parents. Avec la pandémie, cette tradition a pris le bord pendant deux ans, alors qu’elle lui semblait plus importante que jamais, parce que, depuis l’automne 2020, son conjoint et lui sont devenus la famille d’accueil d’un préadolescent. 

Je voulais que cet enfant-là vive les Noëls comme moi je les avais vécus quand j’étais jeune, où tout ce qui est important, c’est de réunir le petit noyau familial, de bien manger, de se réveiller le lendemain matin et passer la journée en pyjama. Mais avec la pandémie, ça a été bien difficile. Alors là, j’ai l’impression que notre premier Noël tout le monde ensemble, ça sera celui-ci.   

Jean-Philippe Dion

«J’ai envie que ce Noël-ci soit le retour des Noëls d’avant», confie-t-il. Et c’est un peu ça, l’idée derrière La vraie nature: au chalet pour Noël, qui se prend comme un calendrier de l’avent pour retrouver les traditions qui nous sont chères et, pourquoi pas, en créer de nouvelles.  

Parce qu’on en découvre qui sont spécialement attachantes. Pensons à celle de Naadei Lyonnais – une des invité.e.s aux côtés de Garou et de Marie-Claude Barrette, de l’émission spéciale de Noël qui sera diffusée le 19 décembre sur les ondes de TVA –, dont la grand-mère a une recette de beignes des Fêtes qu’elle transmet aux femmes de sa famille au moment où elles atteignent la maturité. Vous l’avez deviné: la recette est dans le livre! 

Qu’arrive-t-il quand on déroge aux traditions? La crise, l’apoplexie, la fin du monde! «On ne peut pas changer les traditions!», s’emporte en rigolant Jean-Philippe Dion, qui repense avec autodérision à l’année où ses parents avaient troqué le sapin naturel pour un sapin artificiel. «Quand je suis arrivé pour Noël et que j’ai vu le sapin en place, c’était comme si ma mère m’avait renié! Ma sœur et moi, on a assis nos parents pour leur dire que ça n’avait pas de bon sens, qu’on n’acceptait pas ça.» 

On ne peut pas changer les traditions qu’on a déjà, mais on peut s’en créer d’autres. Genre feuilleter un livre des Fêtes en sirotant son café comique!

Une infolettre l’fun? Abonnez-vous à celle du Week-end pour voir!

Articles récents du même sujet

Mon
Métro

Toute l'actualité locale au même endroit.

En vous inscrivant à Mon Métro, vous manifestez votre engagement envers la presse locale. + Profitez d’une expérience numérique personnalisée en fonction de vos champs d’intérêt et du quartier où vous résidez. + Sélectionnez vos articles favoris pour une lecture en différé.