Soutenez

Passez la nuit avec vos auteur.trice.s préféré.e.s

Les porte-paroles de la Nuit de la lecture, Michel Jean et Catherine Ethier Photo: Gracieuseté de la Nuit de la lecture

La Nuit de la lecture, événement pour les amateur.trice.s de littérature (et pour les insomniaques!), est de retour ce samedi pour une cinquième édition. Jusqu’au milieu de la nuit, le public est convié à assister aux lectures d’auteur.trice.s québécois.es et à leur piquer une jasette. 

Dix-sept librairies, lieux culturels et bibliothèques d’un peu partout au Québec vous accueilleront, dès 18h et jusqu’au milieu de la nuit, pour cette veillée de lectures et de rencontres.  

Parmi les plumes qui seront présentes, on compte Gabrielle Boulianne-Tremblay, Fanie Demeule, Anick Lemay, Francis Ouellette et Catherine Ethier, co-porte-parole de cette édition avec Michel Jean.  

La lecture est pour moi espace ultime de liberté pure où le silence se fait hurlement et où chaque page engloutie contribue à me rendre moins tarte. 

Catherine Ethier  

Volet en ligne 

Si vous ne pouvez vous rendre sur place (ou si voulez assister à l’événement tout en restant en pyjama), sachez que la Nuit de la lecture offre également un volet de sa programmation en ligne, via Zoom.  

De 18h à 23h, ce sont 25 duos, dont les lectures seront destinées à différents groupes d’âge, qui se succéderont pour lire des textes et échanger avec les internautes. Parmi les paires, on compte Catherine Trudeau et Sarah Lalonde, Édith Cochrane et Marianne Dubuc, ou encore Amélie Dubois et Stéphane Dompierre.  

Si la lecture peut être un exercice réconfortant, elle peut aussi nous projeter dans des univers étranges, nous déstabiliser. Ou nous faire voyager hors du temps et du monde. Hors de soi.

Michel Jean

La Nuit de la lecture, un rendez-vous annuel organisé par l’Union des écrivaines et des écrivains québécois (UNEQ) et la Fondation Lire pour réussir, a pour but de transmettre et de faire partager le goût de la lecture. 

Les activités sont gratuites, mais il faut s’inscrire en ligne pour y participer.  

Une infolettre l’fun? Abonnez-vous à celle du Week-end pour voir!

Articles récents du même sujet

Mon
Métro

Toute l'actualité locale au même endroit.

En vous inscrivant à Mon Métro, vous manifestez votre engagement envers la presse locale. + Profitez d’une expérience numérique personnalisée en fonction de vos champs d’intérêt et du quartier où vous résidez. + Sélectionnez vos articles favoris pour une lecture en différé.