Culture

Festival de la chanson de Granby: une étonnante finale à cinq

Festival de la chanson de Granby: une étonnante finale à cinq
Photo: Ugo Giguère/TC Média

On aura une finale à cinq au Festival international de la chanson de Granby 46 et pas tout à fait les cinq que l’on attendait. Si l’on voyait clairement Michel Bilodeau et Antoine Lachance sur scène le 13 septembre prochain, on n’a jamais vu venir les choix de Kelly Bado, Soucy et Émile Bilodeau (choix du public et du jury).

On avait annoncé «une année de surprises» à Granby et c’est exactement ce qu’on a eu! Ce n’est pas des maux de tête qu’ont dû avoir les juges, mais une migraine de quatre jours. Soir après soir, à l’exception de la première demi-finale, le tableau se brouillait au lieu de s’éclaircir.

Des 24 demi-finalistes en lice, nombreux sont ceux qui avaient un espoir légitime de poursuivre l’aventure pour une semaine. Il y avait énormément de talent dans cette cohorte et surtout une mine d’or de potentiel à développer.

Pour la quatrième demi-finale, on a eu droit à un mini opéra rock mettant en vedette (Cédric) Soucy. Un numéro théâtral joué à la perfection, juste assez irrévérencieux. Le hic, c’est qu’à l’exception de la troisième pièce, les chansons semblaient servir d’accessoires à la mise en scène au lieu de tenir le rôle principal. Et non, on ne l’attendait pas en finale.

On croyait bien Marie-Claudel Chénard, dernière demi-finaliste du concours, capable de se faufiler sur la liste du jury. Un talent de compositrice et de guitariste bien au-dessus de la moyenne jumelé à des textes accessibles et une solide présence scénique. On va la revoir.

Quelques prix remis
Prix du public Yves-Gagnon: Émile Bilodeau
Chanson primée SOCAN: J’irai, Charles Robert
Chanson populaire Tim Horton: Le set carré des indignés, Billy Love
Prix Robert Léger (meilleur texte): Michel Robichaud