Culture

Tove Lo: «On peut être sexy sans être un objet»

Tove Lo: «On peut être sexy sans être un objet»
Photo: Getty

Avec Queen of the Clouds, Tove Lo est en lice pour le titre de nouvelle princesse de la pop. Métro s’est entretenu avec la chanteuse suédoise qui, non, n’a pas sa pop dans la poche.

«Tout ce qui m’arrive n’était pas prévu», dit Tove Lo dans un grand sourire, quand on la rencontre dans le salon cosy d’un hôtel parisien. À 26 ans, Tove Ebba Elsa Nilsson commence à faire beaucoup de bruit avec Habits (Stay High), extrait de son premier album solo Queen of the Clouds. «J’ai halluciné quand mon manager m’a dit: “Viens, on va en France, tu as des fans là-bas!”»

La jeune Suédoise, qui se réclame de la dirty pop, a déjà écrit pour la star de Glee Lea Michele et ses compatriotes, les deux filles d’Icona Pop. «J’ai commencé dans l’industrie musicale en tant que parolière, remarque Tove. Comme Lady Gaga! Elle a construit un vrai personnage, et j’apprécie ça. Mais je ne pourrais pas faire ce qu’elle fait: je ne sais pas faire autrement que d’être moi!»

Mais qu’a donc Tove Lo de plus que toutes les autres? Des textes «honnêtes» sur des mélodies «composées au piano», auxquelles elle intègre «des instruments acoustiques et électroniques». Elle parle principalement de sa vie de jeune femme bien dans ses chaussures compensées. Son album, l’autopsie d’une histoire d’amour, est divisé en trois parties: «le sexe, l’amour et la douleur après la séparation». La jeune femme serait-elle la représentante d’une nouvelle génération qui ne triche pas avec ses sentiments?

Et si certains lui reprochent d’être trop crue, la chanteuse et pianiste répond: «On n’opposerait jamais cet argument à un homme!»

«J’ai commencé dans l’industrie musicale en tant que parolière. Comme Lady Gaga!» – Tove Lo

Oui, Tove Lo est bien décidée à jouer dans la cour des grands. Mais avec ses propres règles. «Je ne suis pas prête à tout pour élargir mon public», dit-elle fermement. Pas du genre à twerker? «Non, mais parce que je ne sais pas faire!». Serait-elle donc l’antithèse de Miley Cyrus? «Je pense juste qu’il est possible d’être sexy, de parler de sexe, sans être un objet», répond-elle. En tout cas, son histoire d’amour avec le public ne fait que commencer.

Tove LoTove Lo
Queen Of The Clouds
En magasin