Culture

Le Tout Nouveau Testament: «On devrait rire de tout avec tout le monde»

Photo: Axia films
Mehdi Omaïs - Metronews France

Après Le huitième jour (1995) et Mr. Nobody (2009), le cinéaste belge Jaco Van Dormael fait un retour triomphal avec Le Tout Nouveau Testament, comédie fantastique dans laquelle Benoît Poelvoorde incarne Dieu et subit la révolte de sa fille.

Dans quel état d’esprit étiez-vous pour accoucher d’une telle histoire?
(Rires) Tout a commencé dans un jardin. Je parlais avec mon coscénariste, Thomas Gunzig. C’était au moment des manifestations contre le mariage pour tous. De fil en aiguille, nous en sommes venus à émettre l’idée suivante: «Et si Dieu existait et qu’il habitait à Bruxelles?» La Bible, en filigrane du récit, sert de ligne directrice pour raconter un conte surréaliste où l’on parle d’un Dieu créé de toutes pièces.

Pensez-vous qu’il est possible, de nos jours, de parler de Dieu en toute liberté?
Dans un monde idéal, on devrait rire de tout avec tout le monde. Apparemment, ce n’est pas le cas aujourd’hui… Mais ce n’est pas pour ça qu’il faut arrêter d’essayer. Le but de ce film n’est pas de choquer ou de verser dans le blasphème. Je respecte les croyants et le réconfort que la foi leur procure. Très franchement, je ne pense vraiment pas que les personnes qui croient en Dieu entreverront là celui auquel ils croient. On parle quand même de Benoît Poelvoorde qui déambule en peignoir et en savates (rires). Et qui se comporte de manière odieuse avec tout le monde…

Pourquoi avoir choisi Benoît Poelvoorde?
Parce qu’il fait bien les méchants, alors que c’est un homme adorable et sensible à la ville. Et parce que c’est toujours bien d’avoir un bon méchant dans un film (rires). Son personnage est central, mais la véritable héroïne reste sa fille, qui se révolte contre ses incessants diktats.

Justement, elle part à la recherche d’apôtres pour écrire Le Tout Nouveau Testament. Parmi eux, il y a Catherine Deneuve qui passe la nuit avec un gorille. Comment avez-vous réussi à la convaincre?
Elle n’a peur de rien et a beaucoup d’humour. Elle a immédiatement accepté. C’est une actrice qui n’a pas froid aux yeux. Elle apporte une drôlerie incroyable au récit, comme tous les autres personnages qui ponctuent ce Tout Nouveau Testament. Lequel est essentiellement composé de rencontres et de gens qui s’aiment.

Si Dieu vous apparaissait au moment de votre mort, que lui diriez-vous?
Je serais surpris. Je lancerais comme Woody Allen: «Est-ce que vous avez une bonne excuse?» (rires) Je lui demanderais pourquoi les gens meurent de cancer en ayant très mal, même les enfants… Pourquoi ne fait-il rien s’il est aussi puissant? Mais avant d’en arriver là, je savoure l’étrange expérience d’être en vie. Et je ne tiens pas forcément à ce que tout ça ait un sens. Moi, je crois dans le doute et j’adore ça.

Le Tout Nouveau Testament
En ouverture du FNC mercredi à 19h et jeudi à 13h
En salle dès le 9 octobre

Articles récents du même sujet