Culture

Symphonie caxtonesque à l’OSM

Symphonie caxtonesque à l’OSM
Photo: Chantal Levesque/Métro

Quand le lyrisme du conteur-poète Fred Pellerin, la mæstria du mæstro Kent Nagano et la folie créatrice du metteur en scène René Richard Cyr se rencontrent, ça engendre forcément du waaahooouuu!

Mercredi soir à l’Orchestre symphonique de Montréal, ça a commencé dès le titre du spectacle: Il est né le Divin, enfin!

Le charme a immédiatement opéré, et les émotions se sont enchaînées en crescendo, au fur et à mesure que le conte de Noël à Saint-Élie-de-Caxton avançait.

Par moments, les rôles se sont inversés, et Kent Nagano a emprunté le registre de l’humour à Fred, alors que ce dernier s’est saisi du lutrin du mæstro pour tenter de diriger l’orchestre.

Mentions d’honneur à la grosse boule de Noël qui se transforme en astre-écran et au saupoudrage de thèmes pas forcément «Christmaslly Correct» comme le sexe et le suicide. Le spectacle est présenté jusqu’à samedi.

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *