Culture

Le magazine Safarir ne paraîtra plus

Le magazine Safarir ne paraîtra plus

Le magazine humoristique québécois Safarir a annoncé lundi qu’il mettait fin à ses activités puisque la rentabilité «n’est plus possible».

Dans un communiqué publié sur sa page Facebook, l’équipe du magazine dit avoir vécu de durs moments ces dernières années. «Récemment, il y a eu plus de coups durs que de bons coups et un énorme exercice de réflexion a du être enclenché», est-il écrit.

Comme la plupart des publications imprimées, Safarir a vu ses revenus publicitaires fondre à cause du virage numérique. «La faillite de notre distributeur l’an dernier ainsi que de grands coûts d’impression jumelés à une forte baisse de nos revenus publicitaires font en sorte que la rentabilité du magazine n’est plus possible», soutient-on.

L’équipe du magazine souhaite toutefois remercier ses lecteurs: «Merci d’avoir cru en notre projet et d’avoir embarqué sans hésitation dans nos folies.»

Fondé en 1987, le magazine Safarir aura publié 299 numéros, de manière mensuelle.