Écrans

Sur vos écrans…«Amour», «L’origine du monde» et d’autres

«Amour» du réalisateur Michael Haneke Photo: Gracieuseté

Cette semaine sur vos écrans, on vous conseille les films Amour, L’origine du mondeUn héros et d’autres.

(1): Chef d’oeuvre, (2): Remarquable, (3): Très bon, (4): Bon, (5): Moyen, (6): Médiocre, (7): Minable


Amour

(2): Remarquable

Réalisé par Michael Haneke | France | Drame | Mettant en vedette Jean-Louis Trintignant, Emmanuelle Riva, Isabelle Huppert

C’est quoi ? Paralysée du côté droit à la suite d’une opération qui a échoué, une ex-professeure de piano est soignée à domicile par son mari, octogénaire comme elle. Quand son état se détériore, leur fille unique plaide en vain pour un placement en milieu hospitalier.

C’est comment ? Après le magistral RUBAN BLANC, l’Autrichien Michael Haneke décroche à Cannes une deuxième Palme d’or d’affilée avec cette méditation poignante et lucide sur la force de l’amour face à la vieillesse, la dégénérescence et la mort. La mise en scène épurée, précise, pudique, met en valeur les admirables Jean-Louis Trintignant et Emmanuelle Riva.

Dimanche 21h sur TFO

Frères mercenaires (Zeros and Ones)

(4): Bon

Réalisé par Abel Ferrara | Allemagne | Thriller | Mettant en vedette Ethan Hawke, Cristina Chiriac, Phil Neilson

C’est quoi ? Appelé d’urgence à Rome pour tenter d’empêcher une attaque terroriste imminente, un soldat cherche désespérément à retrouver son frère jumeau, un rebelle qui détient des informations pouvant l’aider à accomplir sa mission. 

C’est comment ? Ce faux thriller à petit budget cache une réflexion confuse mais passionnée sur l’état du monde. Tourné en pleine pandémie dans une Rome déserte, le film baigne dans une atmosphère étrange, qu’Abel Ferrara (THE BAD LIEUTENANT) exploite de manière troublante. Ethan Hawke s’avère solide dans un double emploi pourtant peu vraisemblable.

En vidéo sur demande

Un héros (Ghahreman)

(4): Bon

Réalisé par Asghar Farhadi | Iran | Drame | Mettant en vedette Amir Jadidi, Sahar Goldust, Mohsen Tanabandeh

C’est quoi ? En prison pour dette, un père divorcé, dont la petite amie secrète a trouvé un sac contenant 17 pièces d’or, décide de le rendre à sa propriétaire. Son acte généreux, moussé dans les médias, comporte toutefois des zones d’ombre.

C’est comment ? Le réalisateur d’UNE SÉPARATION et LE CLIENT nous propose ici une nouvelle radiographie riche et complexe de son Iran natal. Quelques développements un peu forcés assombrissent de manière fugitive cette passionnante leçon de fabrication des héros à l’ère des médias sociaux, formellement maîtrisée et interprétée avec conviction.

En vidéo sur demande

Hôtel Transylvanie: Transformanie (Hotel Transylvania: Transformania)

(5): Moyen

Réalisé par Derek Drymon et Jennifer Kluska | États-Unis | Film d’animation

C’est quoi ? Pour hériter de l’hôtel de son beau-père vampire, un jeune homme se transforme en monstre. Mais dans le processus, ce dernier se retrouve métamorphosé contre son gré en un humain inoffensif, tout comme quatre de ses amis monstrueux. 

C’est comment ? Le rythme soutenu, l’animation de bon calibre et quelques situations gentiment loufoques ne sauraient faire oublier le caractère emprunté de cet ultime volet d’une série à bout de souffle. Pigeant dans FREAKY FRIDAY autant que dans GODZILLA et le film d’aventures, les auteurs dénaturent la formule au lieu de la renouveler.

En exclusivité sur Amazon Prime

The jump (Suolis)

(4): Bon

Réalisé par Giedre Zickyte | Lituanie | Documentaire

C’est quoi ? En 1970, un marin lituanien saute d’un chalutier soviétique pour monter à bord d’un navire de la garde côtière américaine. Un tollé mondial survient lorsque sa demande d’asile politique est refusée par les hauts gradés de la US Navy.

C’est comment ? Presque à la manière d’un film d’espionnage, la Lituanienne Giedré Zickyté évoque un cas célèbre de liberté individuelle injustement bafouée. Bien documenté et mis en scène avec vigueur, le récit évite toutefois d’approfondir les aspects plus sombres de l’histoire de l’attachant protagoniste.

En exclusivité sur le site du cinéma du parc en ligne

L’origine du monde

(4): Bon

Réalisée par Laurent Lafitte | France | Comédie | Mettant en vedette Laurent Lafitte, Karin Viard, Vincent Macaigne

C’est quoi ? Un avocat déprimé, dont le coeur a cessé de battre, panique à l’idée de mourir. Selon la coach de vie de sa femme, en contact avec des forces spirituelles, il devra commettre un acte impensable pour sauver sa vie.

C’est comment ? Pour son premier film en tant que réalisateur, Laurent Lafitte (L’HEURE DE LA SORTIE) adapte la pièce de Sébastien Thiéry. Résultat: une comédie psychanalytique provocatrice, au carrefour de Bertrand Blier et Francis Veber, mise en scène de manière vivante et réfléchie, puis défendue par une distribution épatante.

En exclusivité sur Netflix

Inscrivez-vous à notre infolettre et recevez un résumé quotidien de l’actualité de Montréal.

Articles récents du même sujet