Soutenez

Le bonheur, un sous-produit?

Rien ne sert de courir après le bonheur. C’est lui qui nous trouve… si on provoque les bonnes situations chaque jour. À cause des influences de notre environnement, la plupart d’entre nous ont déjà une vision claire de ce qu’est le bonheur dès l’âge de 16 ans. Pour plusieurs, ça se résume au trio traditionnel : sécurité d’emploi, couple et bungalow.

Pendant des années, nous courons après ce projet, nous répétant à quel point la vie sera magnifique une fois ces objectifs atteints. Et puis, un beau matin, c’est chose faite. Mission accomplie. Nous voici donc arrivés. Sortez les ballons et les confettis. Nous sommes officiellement heureux! Mais si c’est le cas, pourquoi ce trouble soudain? Pourquoi ce questionnement intérieur : «Ah, c’est ça. Je pensais que ce serait différent. Je suis un peu déçu…»

Et nous nous surprenons  à réaliser que nous nous sommes sentis plus heureux pendant que nous nous rapprochions de notre objectif qu’une fois l’objectif atteint. Pourquoi donc?

Voici la réponse élaborée dans la foulée de la psychologie positive : le bonheur n’est pas une destination. En fait, il ne serait qu’un sous-produit de notre expérience quotidienne. Vous souhaitez être plus heureux, pas dans un avenir lointain, mais dès aujourd’hui? C’est possible. Vous n’avez, pour ce faire, qu’à multiplier les moments de la journée où vous ressentez l’une ou l’autre des émotions positives suivantes : la joie, la gratitude, l’intérêt, le ravissement, la sérénité, l’espoir, la fierté, l’amusement, l’élévation et l’amour.

Vous pouvez être plus heureux dès aujourd’hui. Rappelez-vous les moments où vous avez ressenti ces émotions et provoquez-les aujourd’hui. Par exemple, l’écoute de telle chanson vous élève et éveille l’espoir en vous? Écoutez-la aujourd’hui. Au besoin, relisez Pourquoi vous contenter d’être heureux?

Ensuite, apprenez à savourer l’instant présent pour ressentir les émotions favorables le plus souvent possible. Anticipez le plaisir. Savourez-le, puis cultivez-en le souvenir.

Vous expédiez des fleurs à votre bien-aimée? Anticipez le plaisir et la joie que vous ressentirez quand elle les recevra. Regardez bien votre montre au moment où la livraison doit être effectuée. Demandez-lui de vous raconter l’événement quand vous vous retrouverez. Vous venez de vivre à la puissance 3 un moment positif.

Cultivez les moments de plaisir tout au long de vos journées. Ne visez pas le bonheur. Vous serez surpris, car il se fera une place dans votre vie, et vous devrez constater que vous êtes heureux. Il vous restera alors à amener cet état à un niveau supérieur en trouvant un sens à votre vie, une raison d’exister plus grande que votre simple existence. Mais ça, c’est le sujet d’une autre chronique!

Articles récents du même sujet

Mon
Métro

Toute l'actualité locale au même endroit.

En vous inscrivant à Mon Métro, vous manifestez votre engagement envers la presse locale. + Profitez d’une expérience numérique personnalisée en fonction de vos champs d’intérêt et du quartier où vous résidez. + Sélectionnez vos articles favoris pour une lecture en différé.