Entrepreneuriat

Cupidon sévit toute l’année

Photo: Métro

Quoi qu’on en dise, le milieu de travail est hautement aphrodisiaque. Encore faut-il que vous mettiez votre tête sur le billot si vous souhaitez valider votre sentiment.

Dans un livre publié en 2002, j’avançais que le milieu de travail est aphrodisiaque. Où a-t-on le plus de chances, en effet, de trouver des gens qui partagent notre savoir, nos préoccupations quotidiennes et nos aspirations? Au travail, naturellement. Surtout si on bosse dans une organisation qui a tendance à embaucher des gens qui ont un profil particulier.

Or, ce sont justement les personnes qui nous ressemblent ou qui nous complètent qui peuvent, au départ, éveiller un sentiment amoureux en nous… Si vous êtes dans cette situation, il est possible que ce sentiment vous gruge et que vous vous demandiez si vous devez avouer votre flamme. Ce texte ne vous dira pas quoi faire. Il vous offrira simplement quelques pistes de réflexion, en y allant de quelques questions.

Premièrement, êtes-vous prêt à assumer les conséquences d’un refus de la part de l’être désiré? Ça n’est pas parce que vous vous sentez amoureux que l’autre l’est nécessairement. Tant que vous n’irez pas plus loin, vous devrez vous contenter d’espérer que l’autre se tourne vers vous comme par enchantement. Mais si vous vous ouvrez, vous saurez ce qu’il en est et vous pourrez soit faire une croix sur cette relation, soit entreprendre de la bâtir à deux.

Deuxièmement, êtes-vous prêt à assumer les conséquences d’un oui de la part de l’autre? Qu’est-ce que ça supposerait pour vous? Devriez-vous quitter quelqu’un pour vivre cette passion qui vous anime? Êtes-vous prêt à vous remettre en question pour pouvoir satisfaire les besoins particuliers de cette personne?

Troisièmement, êtes-vous prêt à assumer le coût du silence? Ce n’est pas facile d’être en contact constant avec quelqu’un qu’on désire et de faire semblant d’ignorer cette réalité. Ça nous ronge. Ça nous rend friable. Ça nous coupe du reste de la vie qu’on pourrait vivre si on recevait un oui ou un non.

Alors, devez-vous lui faire part de vos sentiments? La réponse vous revient, mais ce serait une bonne idée de faire le point. Devez-vous reléguer cette personne au rayon de vos fantasmes ou vaut-elle la peine que vous fassiez passer à vos désirs le test de la réalité?

D’autant plus que si vous êtes en couple, il y a de fortes chances que ce désir fasse pourrir votre relation actuelle. Autant agir en adulte et soumettre à l’épreuve de la réalité ces fantasmes qui vous hantent. Qui vous dit que vous n’êtes pas en train de passer à côté de l’amour de votre vie?

Articles récents du même sujet