Formation et emplois

Ce que les recruteurs ne savent pas…

Photo: Métro

Si je me fiais aux multiples entretiens d’embauche que j’ai faits, je pour-rais quasiment penser que la race humaine ne compte qu’une dizaine de qualités…

Je pense pouvoir parler au nom de tous mes confrères recruteurs : nous sommes fatigués de vous entendre nous dire que vous êtes dynamique, minutieux, analytique, sociable, travaillant et (mes préférés) à la fois joueur d’équipe et autonome. Wow! Je suis vraiment impressionné, là!
Ce genre de qualités, je suis capable de les évaluer moi-même et vous n’avez pas besoin de les mentionner pour que je les remarque.

D’ailleurs, ce ne sont pas des forces, mais des prérequis. Croyez-moi. Si vous réagissez de manière pertinente et habile à ce que je vous dis, je verrai bien que vous êtes intelligent, et si vous êtes avachi sur votre chaise, j’en déduirai facilement que vous manquez de tonus!
Non… Ce que je veux savoir, ce sont vos vraies forces, celles qui vous démarquent réellement des cinq autres candidats que j’ai rencontrés pour le poste. Celles qui répondent à mon besoin et qui me permettront de vendre votre profil à mon client.

Un candidat que j’ai rencontré dernièrement pour un poste en gestion de projet m’expliquait que sa principale force était de combiner son expertise en résolution de problèmes et ses compétences en management. Il a immédiatement piqué ma curiosité et je lui ai demandé de m’en dire plus. Il m’a alors expliqué que, face à un projet ou à un problème, il commence par diviser celui-ci en plusieurs segments. Chaque segment est déterminé non pas par un unique souci de logistique, mais aussi en fonction des forces de ses subalternes. Il ne lui reste ensuite qu’à distribuer les tâches ciblées selon l’expertise de ses employés. Chaque membre de l’équipe s’occupe ainsi efficacement de la partie à l’égard de laquelle il se sent le plus à l’aise, augmentant par le fait même la productivité générale du groupe.

Tout en prenant mes notes, je me réjouissais déjà de la réaction de mon client. Il avait les mêmes qualités que les autres, mais en plus, il avait celles que je recherchais pour mon poste. C’est donc lui qui a eu la job! Creusez-vous la tête et sachez vous vendre. Nous avons tous une ou deux qualités qui nous différencient réellement des autres; elles sont souvent plus profondes et plus techniques. Trouvez-les, accompagnez-les d’un exemple détaillé et vous sonnerez comme de la musique à mes oreilles!

Articles récents du même sujet