Formation et emplois

Le monde du travail en manga

Rédacteur de discours d’Al Gore de 1995 à 1997, Daniel H. Pink a développé un talent certain pour communiquer un message utile dans un enrobage attirant. Il apparaît évident que, pour lui, la forme ne doit en aucun cas prendre ombrage du fond.

Après la publication du best-seller A Whole New Mind (L’homme aux deux cerveaux), l’auteur signe, avec le concours de l’illustrateur Rob Ten Pas, Les aventures de Johnny Bunko, un manga sur la gestion de carrière. Le temps d’une courte entrevue, nous avons fait une incursion dans l’univers créatif du consultant et journaliste.

Pourquoi un manga?

Une combinaison de facteurs m’a poussé à choisir le manga. D’abord, j’ai passé deux mois à étudier l’industrie des mangas au Japon. J’ai rapidement découvert que le rapport avec la bande dessinée y est très différent de celui qu’on en a en Amérique du Nord. Au Japon, on trouve des mangas sur à peu près n’importe quel sujet, de la politique à l’histoire en passant par la finance. Entre-temps, les mangas sont devenus de plus en plus populaires ici, même si nous pensons toujours qu’il s’agit de publications pour enfants. Personne n’en créait pour les plus de 17 ans. Pourquoi alors ne pas utiliser cette forme d’expression incroyablement puissante pour réinventer les livres d’affaires?

Ensuite, j’ai commencé à réfléchir au rôle des livres dans un monde où les gens ont une tonne de manières de s’informer. Et en ce qui concerne l’information sur la carrière en particulier, beaucoup de documentation est disponible gratuitement en ligne. Simplement transposer ce genre d’information dans un imprimé ne semblait pas très sensé. J’ai pensé que les lecteurs seraient plutôt à la recherche de livres offrant des conseils impossibles à «googler». Et le manga m’a paru le meilleur médium pour cela.

Qu’est-ce qui vous a inspiré?

En voyageant dans des collèges et des universités partout en Amérique du Nord, j’ai constaté que les jeunes fonctionnaient à partir des mêmes fausses prémisses que moi quand j’ai obtenu mon diplôme il y a un quart de siècle. Leurs parents et leurs conseillers leur donnent des recommandations périmées. J’ai voulu proposer des conseils plus précis. C’est pourquoi j’ai axé le livre autour de six leçons clés. Ce sont les six leçons que j’aurais aimé avoir con­nues il y a 25 ans quand j’ai commencé à travailler.

Qui devrait lire ce livre?

Je pense qu’il y a trois groupes principaux de lecteurs visés : les jeunes au début de la vingtaine qui commencent leur carrière, ceux qui pensent à se réo­rienter et les adolescents qui cherchent à avoir un aperçu du monde du travail.

Quel est votre message à ces lecteurs potentiels?

Il se trouve dans les six leçons : le succès et la satisfaction au travail dépendent de la motivation intrinsèque d’une personne, qui utilise ses forces, qui aide les autres, qui est persévérante, qui prend des risques et qui tente de laisser sa trace.

Comment peut-on devenir un bon administrateur à votre avis?

Gérer est très difficile. Comme toutes les tâches compliquées, cela demande beaucoup de pratique. En plus, je pense qu’être un bon administrateur demande une grande écoute, l’habileté à voir large et la volonté d’agir rapidement.
www.johnnybunko.com

Articles récents du même sujet