Formation et emplois

Les employeurs sont mal outillés

Un trop grand nombre de superviseurs et de gestionnaires canadiens n’ont que peu de moyens pour gérer efficacement la santé, la productivité, l’absentéisme, les congés d’invalidité et le retour au travail des employés à la suite d’une absence.

C’est du moins ce que révèle un récent rapport de recherche réalisé par Shepell fgi, le principal fournisseur canadien de solutions en santé et productivité en milieu de travail.

Selon les résultats obtenus, 84 % des répondants ont signalé que les superviseurs n’obtiennent pas en temps réel les données concernant les absences des employés.

De plus, 81 % ont signalé que leur organisation n’a pas instauré un processus structuré que les superviseurs devraient utiliser pour gérer les problèmes d’absence ponctuelle chez les employés, et 84 % ont mentionné que leur organisation n’a pas instauré un processus structuré que les superviseurs devraient utiliser pour gérer chez les employés des changements importants au plan de la productivité ou du comportement.

Enfin, 64 % ont affirmé que leur organisation n’a pas instauré un processus structuré que les superviseurs devraient utiliser pour aider les employés à retourner au travail à la suite d’un congé d’invalidité pour maladie ou blessure.

Inquiétudes en période de crise
Rod Phillips, président et chef de la direction de Shepell fgi a souligné par voie de communiqué que ces données étaient plutôt inquiétantes.

«Lorsque des gestionnaires provenant de plus d’une centaine des plus importantes organisations canadiennes mentionnent qu’ils n’ont pas les outils élémentaires qui leur permettraient d’aider des employés en détresse, il y a lieu de s’inquiéter, a-t-il lancé. Et c’est particulièrement vrai en période de difficultés économiques, lorsque la santé et la productivité des employés sont les principales ressources qui permettront aux entreprises de surmonter le ralentissement économique et d’en sortir plus fortes.»

Ce sondage a été réalisé auprès des professionnels en ressources humaines ayant participé à la conférence sur la santé au travail qui s’est tenue à Vancouver en octobre 2008.

Articles récents du même sujet