Formation et emplois

Entrepreneur, un métier qui s'apprend

Démarrer son entreprise procure plusieurs avantages, mais demande du dévouement et de la détermination. «Il faut faire de nombreux sacrifices, travailler fort et prendre des risques», souligne Michel Leblanc, président et chef de la direction de la Chambre de commerce du Montréal métropolitain (CCMM).

Pour réussir un projet d’une telle envergure, ajoute Nizar Zaghdani, coordonnateur au conseil du SAJE (Service d’aide aux jeunes entrepeneurs), il faut être organisé et éviter de brûler les étapes. Heureusement, plusieurs organismes montréalais ont la mission d’aider, d’accompagner ou de soutenir financièrement les nouveaux entrepreneurs, rappelle-t-il.

Avant de se lancer

  • À partir de son idée, il faut concevoir un projet et le structurer.
  • Une autoévaluation est essentielle pour déterminer ses forces et ses faiblesses. Ces dernières peuvent être comblées par des formations.
  • Une étude de marché permet d’évaluer la faisabilité et les coûts du projet.
  • Une solide expertise dans son domaine est l’une des clés du succès.

Le profil

  • Vous êtes tenace et ambitieux? Vous avez le sens des responsabilités? Un entrepreneur doit aussi être polyvalent,précise le site du PAJE, le portail d’affaires développé par le SAJE.
  • Il faut réfléchir à son mode de vie et se questionner sur les implications personnelles qu’aura pour vous le démarrage d’une entreprise.
  • Des compétences en gestion, en marketing et en vente sont très utiles.
  • La présence d’un mentor ou de modèles entrepreneuriaux dans sa famille ou dans son entourage peut rassurer le nouvel entrepreneur.   


Les difficultés

  • Sur le plan professionnel, il faut être prêt à assumer les conséquences de ses décisions et être capable de travailler sous pression. «Il arrive qu’on se sente étouf­fé par une montagne de responsabilités», raconte Marise May, copropriétaire de la compagnie Arayuma, lancée il y a trois ans avec l’aide du SAJE.
  • Côté personnel, il faut être prêt à faire certain nombre de sacrifices : budget,vie sociale et familiale, temps libre.

Articles récents du même sujet