Formation et emplois

Concilier vie personnelle et vie professionnelle

Selon un sondage mené par une société mondiale d’experts-conseils en gestion et en impartition des ressources humaines, Hewitt & associés, de nombreuses organisations canadiennes offrent des programmes à leurs employés pour les aider à concilier leurs obligations professionnelles et personnelles à l’extérieur du travail.

La majorité des emplo­yeurs sondés offrent à l’ensemble de leurs employés à temps plein, ou à certains d’entre eux, des horaires de travail variables, du télétravail, des congés supplémentaires payés pour des raisons personnelles, des congés à des fins éducatives et le partage de postes. Quelques entreprises proposent aussi la semaine de travail comprimée, des congés sabbatiques et des congés payés pour encourager le bénévolat.

«Des mesures flexibles profitent autant à l’employeur qu’à ses employés, affirme Richard Côté, conseiller principal en avantages sociaux au bureau montréalais de Hewitt. Les 164 organisations qui ont répondu au sondage ont indiqué que seulement le tiers de leurs employés s’en tiennent à l’horaire à temps plein normal de 35 à 40 heu­res par semaine. En effet, 45 % des employés travaillent de 1 à 5 heures de plus par semaine; 23 % d’entre eux, de 5 à 10 heures de plus, et 1 % travaillent de 10 à 15 heures de plus. 

Résultats
Les résultats du sondage indiquent que certains programmes de conciliation travail-famille sont plutôt courants :

  • 86 % des organisations offrent des horaires de travail variables à tous leurs employés.
  • 68 % des organisations exigent que leurs emplo­yés soient sur place durant une plage fixe d’heures.
  • 77 % autorisent tous leurs employés à effectuer du télétravail de façon régulière.
  • 74 % offrent des congés supplémentaires payés pour des raisons personnelles en plus des vacances annuelles.
  • 75 % accordent des congés à des fins éducatives.
  • 54 % des employeurs accordent à tous leurs employés, ou à certains d’entre eux, le partage de postes.
  • 43 % des organisations autorisent la semaine de travail comprimée.
  • 36 % des organisations offrent des congés sabbatiques.
  • 32 % des employeurs encouragent le bénévolat en accordant des congés supplémentaires payés à leurs employés.

 

Articles récents du même sujet