Formation et emplois

Faire place aux entrepreneurs

À l’occasion du Forum de l’entrepreneuriat qui avait lieu mardi à Québec, différentes instances se sont préoccupées de l’avenir des entreprises québécoises et ont émis des recommandations. Ainsi, dans son mémoire déposé au forum, le Conseil du patronat recommande une douzaine de mesures qui pourraient être mises en place au cours des prochaines années.

En effet, le Québec risque fort de se retrouver en panne d’entrepreneurs d’ici quelques années. On estime en effet que, d’ici 2018, seulement 3 000 entrepreneurs de la tranche d’âge de 30 à 44 ans assureront la relève des quelque 25 000 entrepreneurs qui comptent prendre leur retraite durant cette même période, un contingent 10 fois moins important qu’en Ontario.

«Il m’apparaît évident qu’une stratégie efficace doit stimuler en priorité l’émergence d’une forte culture entrepreneuriale au Québec», a déclaré M. Alain Tascan, membre du conseil d’administration du Conseil du patronat du Québec et entrepreneur de l’industrie québécoise des jeux vidéo.

Selon lui, l’important n’est pas de créer de nouvelles structures ou de nouveaux programmes, mais plutôt de mieux coordonner les efforts de tous pour créer un environnement propice à l’émergence et au renforcement de l’entrepreneuriat.

Il recommande notamment de valoriser la création de la richesse et le monde des affaires dans le discours public, ainsi que de mettre le système d’éducation à contribution afin de sensibiliser les jeunes et de susciter chez eux une passion de l’entrepreneuriat.

« Au-delà de ses dimensions économiques, l’entrepreneuriat doit aussi être vu comme une façon de penser. C’est l’aptitude d’une population à prendre des risques et à passer des idées aux actes. Le moment est sans doute venu de faire évoluer nos mentalités pour entreprendre davantage et pour mieux prospérer», a conclu M. Tascan. 

Conseils

Voici quelques propositions du Conseil du patronat :

  • accroître l’accès des jeunes entrepreneurs aux fonds disponibles pour financer leurs projets;
  • alléger le régime fiscal et créer des conditions facilitant le transfert harmonieux d’entreprises à la relève;
  • créer un portail dédié à l’entrepreneuriat;
  • effectuer de la recherche scientifique pour identifier les obstacles à l’entrepreneuriat;
  • miser sur les immigrants entrepreneurs.

Articles récents du même sujet