Formation et emplois
11:22 9 avril 2019 | mise à jour le: 14 juin 2021 à 14:27 Temps de lecture: 4 minutes

Quel type de patron avez-vous?

Quel type de patron avez-vous?
Photo: Getty ImagesSavez-vous à quelle catégorie votre patron appartient?

Il existe différents types de patrons, et chaque catégorie est assortie d’une façon optimale d’interagir. Connaissez-vous le vôtre?

L’entrepreneur

Première catégorie développée par Yves Plouffe, qui a longtemps occupé le poste de directeur principal chez Raymond Chabot Ressources Humaines, le patron entrepreneur est allergique à la routine. Il carbure aux nouvelles idées et préfère (de loin) développer de nouveaux concepts et projets plutôt que d’encadrer leur viabilité à long terme par des processus ou des structures. Ce patron se retrouvera fréquemment au sein d’une nouvelle étape entrepreneuriale, le plus souvent au début même de l’entreprise. Il s’agit d’un visionnaire, et vous gagnerez à interagir avec lui en ce sens.

Le développeur

Comme son nom l’indique, ce patron est le plus à son aise lorsque l’entreprise est déjà établie, mais qu’elle se trouve devant de nouveaux défis – qu’ils consistent en l’exploration de nouveaux marchés ou le besoin d’agrandir l’équipe afin de lancer un nouveau service. Cette catégorie de patron peut inclure plusieurs styles de gestionnaires.

Le gestionnaire

À son mieux au sein d’une entreprise aux bases solides qui cherche à renforcer ses acquis, ce type de patron préférera mettre l’accent sur les procédures et les structures. Comme il a un sens analytique développé, le mieux est de s’adresser à lui avec moult détails, de manière à montrer le sérieux de votre préparation.

Le redresseur

Le plus souvent arrivé en poste lors de sombres pronostics concernant l’entreprise, ce type de patron n’hésite pas à faire preuve de courage managérial et à revoir complètement les fondements de la compagnie afin de garantir sa pérennité et son développement. Avec lui, vous devrez aller à l’essentiel et montrer en quoi vos idées s’arriment à ses objectifs.

Le bras droit

Ce patron porte le bien-être de ses employés au cœur de ses préoccupations et ses décisions en témoigneront. Le plus souvent, ce gestionnaire ne sera pas à la tête de l’entreprise, mais épaulera un patron plus flamboyant. «Soyez alors vous-même un soutien indéfectible pour le bras droit, une source intarissable de conseils, de renforcement et de réflexion», suggère Yves Plouffe dans un billet rédigé pour l’Ordre des conseillers en ressources humaines agréés.

***

Et quel est son type de gestion?

Chaque gestionnaire adopte naturellement un style de gestion, selon sa personnalité.

Si on catégorise souvent le leadership situationnel, soit le type d’encadrement et de soutien que donnera un patron à ses employés, il est intéressant de considérer les styles de gestion selon une perspective d’intelligence émotionnelle.

Voici ces différents types de gestion selon Dan McCarthy, directeur du programme de perfectionnement des cadres du Paul College of Business and Economics de l’université du New Hampshire.

Coercitif

C’est le style d’encadrement maximal, comme un parent agirait avec un enfant difficile. «Il est particulièrement utile dans des situations de changement radical, de crise ou avec les employés à problèmes», détaille Aude Marie Marcoux dans une chronique sur le sujet publié dans le journal Les Affaires.

Autoritaire

S’assurant que son équipe partage les mêmes objectifs que lui, ce type de gestionnaire laisse une part d’autonomie quant à la façon de les atteindre.

Rassembleur

Ce type de leadership favorise l’engagement émotionnel et le bien-être des ses employés au moyen d’un esprit d’équipe fort.

Démocratique

Ce style de gestionnaire consultera beaucoup son équipe afin de favoriser l’engagement de chacun, et ses décisions refléteront un certain consensus.

Précurseur

Ce style de gestion vise l’autonomie des employés dans l’atteinte des objectifs. «Il s’applique donc mieux aux équipes très qualifiées et motivées qui travaillent bien par elles-mêmes», affirme Aude Marie Marcoux.

Coach

Ce type de gestionnaire cherche à faire évoluer son équipe et ne lésinera pas sur la rétroaction.

Articles similaires