Inspiration

Le «dry scooping challenge», le défi TikTok ultra dangereux

Le dry scooping challenge est considéré dangereux.
Le dry scooping challenge est considéré dangereux. Photo: @rena_serenaa/TikTok

Dévisser le bouchon d’une bouteille d’un simple coup de pied, s’habiller d’un simple oreiller et d’une ceinture, se verser un seau d’eau glacé sur la tête… Vous pensiez que les réseaux sociaux avaient fait le tour des pires défis. C’était sans compter sur l’imagination des TikTokeurs, qui ont la formidable idée désormais d’ingérer la poudre de protéines réservée aux sportifs. Nom de code : dry Scooping challenge. Un défi à plus de huit millions de vues qui n’est pas sans conséquence sur la santé…

Alerte : si votre ado a subitement envie de faire un tour dans un magasin de sport pour acheter de la poudre protéinée pour sportifs, prenez garde. Il y a de fortes chances qu’il ait découvert le nouveau challenge à la mode sur TikTok.

Le principe : avaler des cuillères de cette préparation que les amateurs de fitness connaissent bien pour leur donner du pep avant un entraînement. À la différence des bodybuilders, les TikTokeurs ont l’ingénieuse idée d’avaler la substance pure, quand il est recommandé de l’ingérer mélangée préalablement à l’eau.

Le hic, c’est que nombre de petits malins n’hésitent pas à enchaîner les bouchées sans imaginer les potentiels dommages sur leur santé… Pire, certains n’ont rien trouvé de mieux que de consommer cette poudre avant une gorgée de boisson énergétique type Redbull ou de l’alcool. 

@rena_serenaa

Don’t recommend dry scooping in front of your annoying sister #fitness #fyp

♬ She Make It Clap – Soulja Boy

Il y a quoi dans cette poudre protéinée ? 

Des acides aminés, des glucides, de la créatine phosphate pour redonner de la force aux muscles, des extraits de thé vert, de la vitamine B. Le cocktail est complet pour aider les adeptes de bodyattack et autres cours de fitness à tenir durant ces entraînements très intenses. Surtout, il contient aussi de la caféine, parfois l’équivalent d’une tasse à café ou plus. C’est ici que le bât blesse. La consommation de ce stimulant pris en excès peut causer de sérieux problèmes, du type crise cardiaque et troubles respiratoires ou vertiges. 

Les médecins américains prennent le sujet très au sérieux, au point d’avoir mené une étude qui a consisté à analyser une centaine de vidéos, repérées sous le hashtag #preworkout (avant l’entraînement, en français). Ils ont ainsi pu tirer le portrait de ces jeunes internautes prenant part au défi. Selon ce rapport présenté durant la conférence annuelle de l’académie américaine de pédiatrie, dans 64% des cas, il s’agit de participants de sexe masculin. Surtout, les scientifiques ont confirmé que seuls 8% des adeptes consommaient cette poudre pour sportifs diluée au préalable avec de l’eau. Cela laisse une marge considérable pour imaginer combien de jeunes sont en danger en s’essayant au dry scooping challenge » 

Les chercheurs ne sont pourtant pas les premiers à sonner l’alerte sur le danger de ce challenge. En juin dernier déjà, une participante, Briatney Portillo (ci-dessous), avait rapporté avoir souffert d’une crise cardiaque après avoir avalé cette substance pour sportifs. La jeune femme de 20 ans avait publié une vidéo sur TikTok pour prévenir les autres internautes que leur jeune âge ne les prémunissait pas de ne pas finir aux urgences comme elle. À bon entendeur…

@brivtny

#greenscreenvideo who would’ve known a video of me after a traumatic experience would go viral LMFAOAOAO #preworkout #heartattack #viral

♬ original sound – Caramel Express

Inscrivez-vous à notre infolettre et recevez un résumé quotidien de l’actualité de Montréal.

Articles récents du même sujet