Soutenez

Les spermatozoïdes se cachent pour mourir 

Les chroniqueurs derrières Vas-tu finir? commentent la nouvelle étude sur la pilule contraceptive masculine.
Caroline Décoste et Mathieu Charlebois derrière la chronique Vas-tu finir? Photo: Montage Métro

CHRONIQUE – Une équipe de scientifiques a récemment développé une pilule contraceptive masculine efficace à 99% chez les souris. Déjà, c’est le fun pour les souris, et si vous entendez des bruits dans les murs de votre appartement, c’est probablement une orgie de rongeurs. Mais mieux encore: cette pilule pourrait bientôt être testée sur les humains.  

Les scientifiques travaillent sur une pilule masculine depuis les années 60. Bon, travailler, c’est un grand mot. Entre-temps, on a inventé pour les femmes: les patchs, l’anneau vaginal, l’implant sous-cutané, le Femidom, le spray nasal hormonal pis l’expression «mâle alpha» dans les profils Tinder. 

L’affaire, c’est que les essais précédents s’accompagnaient tous d’effets secondaires comme prendre du gras de joue, feeler pour écouter Isabelle Boulay en pleurant ou un p’tit caillot qui te gâche solide ton après-midi. Vous savez? Le genre d’effets secondaires qui ne dérangeaient personne quand c’était une pilule pour Sophie, Cindy ou Eulalie? Ben pour Marcel, Daniel ou Ezeckiel, ça risquait d’être dans le chemin de leurs parties de golf. Faque tsé… 

Mais peut-être qu’après avoir fait vos recherches, vous vous méfiez de l’industrie du médicamensonge et de la pelule, préférant consulter un druide ou une naturosthéopsychopathe quand vous vous cassez la jambe. Pas de problème! On a déniché pour vous des moyens alternatifs pour stopper net la course de vos gamètes: 

1.    La technique «comédie des années 1980», qui consiste à se donner un coup dans les schnolles à chaque demi-heure. Ça peut être un round kick, un râteau, un ballon arrivant à vive allure: variez les moyens! 

2.    Lavez vos draps une seule fois par année. 

3.    Développez une passion pour la cryptomonnaie et, surtout, parlez-en constamment, principalement à vos conquêtes. Comme on dit dans le sud de chez nos voisins du Sud: l’abstinence est la meilleure contraception! 

Mais les femmes sont-elles vraiment prêtes à déléguer la contraception à des gars qui rushent déjà à partager équitablement les tâches dans la maison? Vraiment! Elles n’attendaient même que ça, en faire moins dans le couple. Même si c’est yienque 25 milligrammes de moins. 

Articles récents du même sujet

Mon
Métro

Toute l'actualité locale au même endroit.

En vous inscrivant à Mon Métro, vous manifestez votre engagement envers la presse locale. + Profitez d’une expérience numérique personnalisée en fonction de vos champs d’intérêt et du quartier où vous résidez. + Sélectionnez vos articles favoris pour une lecture en différé.