À table

Choisir le bon écran solaire

Malgré les recommandations des dermatologues, qui nous exhortent à nous tartiner de crème, il est parfois difficile de faire un choix éclairé au rayon des écrans solaires. C’est que quantité de nouveaux produits déferlent sur les tablettes dès l’arrivée des beaux jours.

Entre la classique crème solaire et le vapo, comment trancher? «En ce qui concerne la texture, c’est tout simplement une question de préférences», fait valoir la Dre Cheryl Rosen, directrice nationale du programme Prudence au soleil de l’Association canadienne de dermatologie (ACD).

Quelques critères
D’abord et avant tout, suggère-t-elle, il faut choisir un produit avec un FPS d’au moins 30 et à large spectre. Il est aussi recommandé de rechercher les écrans solaires arborant le sceau de l’ACD, ce qui garantit le respect de certains critères. Parmi les critères d’approbation, notons des tests de laboratoire attestant que le produit est non comédogène, non irritant et hypoallergénique.

Malgré toutes ces précautions, la Dre Rosen rappelle qu’il ne faut pas se croire invulnérable une fois «crémé». «Autant que possible, il faut aussi porter des vêtements couvrants, un chapeau et éviter l’exposition quand le soleil est au zénith.»

Les choix de Métro

  • Exit, visage luisant!
    Ombrelle Crème visage FPS 30, 16,99 $
  • Parce qu’il faut aussi protéger ses lèvres.
    Antherpos XL FPS 50, La Roche-Posay, 14,50 $
  • Ultra-légère et non grasse.
    Bruine corporelle Ultra Sheer FPS 30, Neutrogena, 12,99 $
  • Le choix haute protection.
    Capital Soleil avec Mexoryl XL FPS 45, Vichy, 26 $

Articles récents du même sujet