Évasion, loisirs et plein air

8 activités «funky» pour le Festival d’histoire de Montréal

Festival d'histoire de Montréak
Photo: Warren Wong/Unsplash

Vous connaissez le café du coin, la station Bixi la plus proche, mais connaissez-vous les origines de l’île où vous vivez? Le Festival d’histoire de Montréal promet de vous reconnecter avec ceux qui ont façonné la métropole du 13 au 15 mai.

Au cours de ce week-end à saveur historique, 46 activités sont organisées en partenariat avec une dizaine de musées d’histoire de Montréal. Bonne nouvelle, cette année, la plupart sont offertes en présentiel en plus d’être gratuites.

Voici les plus originales qui risquent d’être plus amusantes que votre cours d’histoire de 4e secondaire.

Le Mille carré doré, promenade historique

Le Musée McCord ainsi que l’École d’éducation permanente de l’Université McGill proposent une toute nouvelle visite guidée – en présentiel – dans le quartier où résidaient les riches Montréalais d’une autre époque. Apprenez-en plus sur la valeur patrimoniale des grandes demeures bourgeoises, l’histoire de leurs résidents en plus des relations qui existent entre les peuples autochtones et ce site.

Quand: samedi 14 mai, 10h30 à 12h en français; 13h30 à 15h en anglais
Où: départ devant le Musée McCord
Coût: gratuit
Inscription sur le site Web du Musée McCord

Photo : Elias Touil

Le jeu et l’histoire d’Assassin’s Creed vu par les historiens

Cette conférence présentera un heureux mélange d’histoire et de jeux vidéos en exposant la vision d’une douzaine d’historiens consultés par Ubisoft lors de la création du jeu pour y injecter de la crédibilité et du réalisme. Le tout se déroule en présentiel en collaboration avec le musée Pointe-à-Callière et la Cité d’archéologie et d’histoire de Montréal.

Quand: samedi 14 mai à 15h
Où: Pointe-à-Callière
Coût: 7 $ (ou 4$ pour les membres de Pointe-à-Callière)
Réservation requise


À la racine de l’arbre, immersion sonore sur le mont Royal

Dans un contexte de changements climatiques, de pandémie, de déforestation, qu’avons-nous à apprendre des arbres du parc du Mont-Royal? Quel rapport au monde végétal pouvons-nous entretenir, tout en vivant dans un centre urbain? Les arbres peuvent-ils nous offrir un enracinement porteur de valeurs durables et inspirantes? Quelle est l’histoire de l’origine du parc et la vision de son concepteur?

Pour le découvrir, vous êtes invités à vous plonger dans le nouveau projet sonore et immersif de l’organisme Portrait Sonore, intitulé À la racine de l’arbre, qui propose un portrait intimiste qui met la technologie de l’information numérique et son expertise multidisciplinaire à l’écoute des arbres. Ce sont les oreilles grandes ouvertes, et les pieds bien chaussés, que vous êtes invité.e.s à venir vivre cette expérience en présence des arbres et de ceux et celles qui les côtoient de près: paysagiste, forestier, botaniste, herboriste, dessinateur, biologiste, ou encore poétesse.

Assurez-vous que votre téléphone soit bien chargé avant de vous y rendre.

Cette promenade aura lieu en présence de la conceptrice et de l’un des intervenants de la promenade avec une discussion prévue au pied de l’escalier qui mène au grand Chalet (entrée Peel).

Quand: vendredi 13 mai à 9h30
Où: Monument George-Étienne Cartier (4220, avenue du Parc)
Coût: gratuit
Téléchargez d’avance l’application gratuite intitulée Portrait Sonore


Maîtriser les désirs: sexe et censure au Collège de Montréal (1773-1837)

À la toute fin du 18e siècle, les Sulpiciens jouèrent un rôle important dans l’éducation des jeunes Montréalais. Le Collège Saint-Raphaël, placé sous leur tutelle, était alors le seul établissement d’enseignement classique francophone pour garçons de la région. Or, les jeunes n’y étudiaient pas que le latin: ils y apprenaient aussi à devenir des hommes. Les Sulpiciens avaient des idées bien arrêtées sur le comportement que devait avoir l’honnête homme. Les discours sur la sexualité n’échappaient pas à ce modèle et un des buts de l’éducation classique était d’inculquer la retenue et la continence aux jeunes. Au mieux, on espérait que les garçons restent chastes et qu’ils deviennent prêtres. Que faire? Pour les Sulpiciens, il n’y avait alors qu’une solution: régler le tout sans faire trop de bruit afin de préserver ce qui comptait vraiment, soit la réputation et l’honneur.

Cette conférence est offerte par Shawn McCutcheon (Ph.D. Histoire, McGill), membre du Groupe d’histoire de Montréal (GHM). Dans ses travaux récents, il s’est intéressé à la construction de la masculinité dans les collèges classiques et les écoles de grammaire du Bas-Canada, entre 1790 et 1840. Son projet actuel étudie les comportements scandaleux de jeunes Montréalais qui eurent des démêlés avec la justice. Plus généralement, ses intérêts de recherche comprennent l’histoire transatlantique de l’éducation, du genre, de la sexualité, du contrôle social et de la marginalité entre le 18e et le 19e siècle.

Quand: dimanche 15 mai à 11h
Où: en ligne (virtuel)
Coût: gratuit
Durée: 70 minutes
Une réservation est nécessaire


L’histoire de Montréal à l’époque des réseaux sociaux

Transmettre l’amour de l’histoire et que faire pour attirer un nouveau public. Une conférence virtuelle sur l’utilisation des réseaux sociaux pour faire découvrir l’histoire de Montréal par deux passionnés du sujet.

Ugo Bergeron: vidéo blogueur depuis plus de 10 ans, Ugo puise dans son inépuisable amour de Montréal pour créer des vidéos qui parlent de l’histoire de sa ville et de ce qui la rend si unique et fascinante. Sa chaîne Youtube compte actuellement plus de 15 000 abonné.e.s avec plus de 3,7 millions de vues uniques.

Martin Bérubé: historien amateur et curieux de nature, Martin fait part de ses découvertes sur l’histoire de Montréal depuis 2009 avec son blogue ProposMontreal.com. Propos Montréal, c’est aussi des profils Instagram et Twitter comptant un total de 13 000 abonné.e.s et où il diffuse quotidiennement de courts faits sur l’histoire de la ville.

Quand: dimanche 15 mai à 11h
Où: en ligne (virtuel)
Coût : gratuit
Pour assister à la conférence virtuelle d’Ugo Bergeron
Pour assister à la conférence virtuelle de Martin Bérubé


L’Afrique montréalaise

L’Afrique est à Montréal depuis longtemps. On la rencontre un peu partout par ses commerces, ses associations, ses lieux de diffusion, ses lieux de culte, par ses événements, ses artistes et son héritage culturel rayonnants.

L’événement prendra la forme d’une table ronde afin d’identifier les petites perles africaines dans chaque quartier de Montréal. L’équipe de l’Afromusée se chargera de valider et d’inscrire vos suggestions sur la carte.

Quand: dimanche 15 mai à 15h
Où: Afromusée (533, rue Ontario Est)
Coût: gratuit
Sans réservation


Fantôme Montréal: légendes et histoires

À la tombée du jour, suivez un intrigant raconteur d’histoires dans les rues du Vieux-Montréal, lors des circuits Légendes et histoires. Écoutez ses récits lugubres et mystérieux en passant par des lieux extérieurs où se sont déroulés des événements marquants: phénomènes inexpliqués, sorcellerie, torture, meurtres… Une soirée mémorable vous attend!

Cette activité est présentée par Guidatour. Activités recommandées pour les 10 ans et plus.

Quand: samedi 14 mai, 20h30
Où: Place Royale
Durée: 90 minutes
Réservation sur fantomesmontreal.com
Coût: 26 $ pour un adulte (code promo du Festival d’histoire de Montréal: FHM2022)


Écouter la musique canadienne ancienne

Cette présentation portera sur la musique canadienne ancienne produite par la Compo Company à Lachine, la première entreprise d’enregistrement indépendante au Canada. La musique sera jouée sur des gramophones historiques et de vieilles platines. L’activité est présentée par le Musée des ondes Émile Berliner.

Premier arrivé, premier servi, maximum de 15 personnes par présentation.

Quand: vendredi 13 mai, 14h: présentation en français – 15h: présentation en anglais, et dimanche 15 mai, 14h et 16h: présentation en français – 15h: présentation en anglais
Où: Musée des ondes Émile Berliner (1001, rue Lenoir, local E-206)
Coût: Gratuit

Voyez la programmation complète ICI.

Inscrivez-vous à notre infolettre et recevez un résumé quotidien de l’actualité de Montréal.

Articles récents du même sujet