Local

Deux athlètes de l’Ouest-de-L’Île se partagent 6000$

Deux athlètes de l’Ouest-de-L’Île se partagent 6000$
Photo: Photo: Gracieuseté

Deux athlètes-étudiantes de l’Ouest-de-l’Île ont récemment été récompensées à l’occasion de la 19e cohorte du programme de bourses Saputo et de la Fondation de l’athlète d’excellence du Québec (FAEQ). En tout, 52 jeunes sportifs se sont partagé un montant de 150 000 $ lors d’une cérémonie tenue à Montréal.

La joueuse de badminton de L’Île-Bizard – Sainte-Geneviève Eliana-Ruobing Zhang a remporté une bourse de 4000 $ pour l’excellence de ses résultats académiques.

Étudiant en 11e année à The Study, une école privée de Westmount, elle a maintenu une moyenne académique de 91 % à la première étape.

«C’est génial et ça représente vraiment un honneur d’être récompensée ainsi pour tous mes efforts. J’aime vraiment aller à l’école. Je sais que ce n’est pas quelque chose que l’on entend souvent de la part d’un élève du secondaire, mais j’ai vraiment une bonne relation avec mes enseignants. Ils souhaitent tous vraiment aider leurs élèves à réussir», indique l’adolescente de 17 ans.

Elle a aussi récemment été médaillée d’or en simple et d’argent en double et en double mixte chez les moins de 19 ans au tournoi Yonex junior élite de l’Atlantique. De plus, Eliana-Ruobing a été sacrée championne canadienne junior dans la même catégorie.

La jeune athlète aspire maintenant aux grands honneurs aux prochains championnats canadiens et panaméricains juniors, qui se dérouleront respectivement en mai et en juillet, en plus de rêver aux Jeux olympiques d’été de 2024, à Paris.

Elle souhaite par ailleurs poursuivre ses études pour devenir médecin ou orthodontiste.

Lara Kazandjian
Joueuse de soccer de 16 ans, Lara Kazandjian a quant à elle reçu une bourse de 2000 $.

Étudiant en secondaire 5 au programme sport-études du Collège de Montréal, au centre-ville, elle a maintenu une moyenne académique de 81 % à la première étape.

La résidente de Kirkland, qui évolue comme milieu de terrain offensif, a marqué deux buts à la Coupe du monde des 17 ans et moins au sein de l’équipe canadienne, en novembre. La sélection nationale s’est classée quatrième au terme du tournoi.

Lara est membre du Centre national haute performance de Soccer Québec où s’entraînent cinq jours par semaine les meilleurs joueurs de soccer de la province en vue de se préparer pour l’équipe nationale.

Elle désire se joindre au programme national des 20 ans et moins et connaître une bonne première saison avec les Owls de l’Université Rice, au Texas, avec laquelle elle a conclu une entente.

«La détermination est quelque chose qui m’aide beaucoup, pour le soccer et l’école. Ça m’aide à prendre le négatif et à le transformer en source de motivation», souligne-t-elle.

Elle rêve par ailleurs de jouer chez les professionnelles en Europe et de travailler dans le domaine de la santé.

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *