Ahuntsic-Cartierville

Le secteur Chabanel attire les restaurateurs

Le secteur Chabanel attire les restaurateurs
Photo: ArchivesLe festival est organisée par la Camra (Campagne pour la bière authentique), une organisation de consommateurs forte de 190 000 membres qui milite pour la préservation de la culture brassicole britannique, et de ses pubs emblématiques.

L’arrondissement d’Ahuntsic-Cartierville veut autoriser l’implantation de restaurants et de bars dans le quartier Chabanel. Une modification au règlement de zonage devrait intervenir prochainement.

Les restaurants et débits de boisson alcooliques devraient être permis sur les rues Meilleur et de Louvain Ouest. Les zones touchées par ces autorisations permettent des activités industrielles avec nuisances, des commerces lourds ou de gros ainsi que les entreposages. Si on peut ouvrir un dépanneur dans ce quartier, on ne peut pas tenir un restaurant servant de l’alcool.

Selon l’arrondissement: «plusieurs entrepreneurs ont montré un intérêt pour ouvrir des restaurants et des débits de boissons alcooliques dans des immeubles situés dans ces zones.» On parle d’un bar rattaché à une microbrasserie.

Il faut savoir que les rues concernées sont au cœur du quartier d’affaire SDC district central. Toutefois, cela ne signifie pas que l’on pourra créer des restaurants et des débits de boissons alcooliques partout sur le territoire de la SDC.

La SDC district central qui souhaite développer un quartier d’affaires urbain est favorable à ce changement de zonage. Toutefois, le conseil d’administration de la SDC a souligné qu’il n’a pas tous les outils pour juger des impacts d’une telle autorisation. Il «considère qu’il est de la responsabilité de l’arrondissement d’informer le conseil d’administration de toute situation problématique. La SDC doit aussi s’assurer que les choses soient faites de manière équitable et pour le bien des membres existants et futurs.»

Mais, on ne cache pas le souhait de voir ce genre d’activités se développer. Dans le sommaire décisionnel relatif à ce règlement de zonage, il est clairement indiqué: «cette modification permettrait d’attirer des établissements qui n’auraient pas voulu s’installer dans les immeubles de la rue Chabanel.»

«Il y a une grande différence entre permettre tous azimuts et permettre à des endroits précis ou on le souhaite», a souligné Émilie Thuillier, mairesse de l’arrondissement.

L’arrondissement convient aussi que ce genre d’activités seraient adéquates le soir «où les stationnements sur rue et hors rue sont peu utilisés.» En journée, le nombre grandissant de travailleurs dans le secteur constitueraient la clientèle de ces restaurants.

La première assemblée publique de consultation avant l’adoption de ce nouveau règlement est prévue le 25 avril à la salle du conseil de l’arrondissement au 555, rue Chabanel Ouest.

Articles similaires