Local

L’art pour soutenir l’environnement

L’art pour soutenir l’environnement
Photo: Photo: Gracieuseté

Huit artistes montréalais et torontois ayant la cause environnementale à cœur exposeront bientôt à la galerie Viva Vida de Pointe-Claire. La moitié des profits de l’exposition Pour l’amour de la terre seront remis au Fonds d’héritage pour l’environnement, qui vient en aide à des militants dans leurs démarches juridiques.

L’exposition multidisciplinaire de peinture, de sculpture et d’art vidéo aura lieu du 19 au 21 avril. Créé en 2015 pour soutenir la défense légale de l’environnement, le Fonds est notamment venu en aide à la démarche lancée par quelques citoyens pour faire annuler le projet de Réseau express métropolitain (REM).

«L’industrie et même nos propres gouvernements ignorent les lois environnementales en toute impunité, avance Alison Hackney, membre du conseil d’administration du Fonds. Il a été créé pour financer les actions en justice intentées par des groupes citoyens disposant de ressources relativement modestes».

Basé à Saint-Henri, Douglais Scholes utilise la photo, la vidéo et la sculpture comme média pour transposer sa vision artistique. Il crée notamment des sculptures représentant des déchets en cire d’abeille afin de sensibiliser le public.

«Je suis un artiste qui travaille avec comme point de départ l’environnement. C’est pourquoi j’étais intéressé de participer à ce projet. Le Fonds a besoin de sous aussi et d’une certaine visibilité vis-à-vis des dossiers de l’Anse à l’Orme, du Technoparc à Saint-Laurent et les autres projets qu’il s’est engagé à soutenir», souligne-t-il.

La galerie Viva Vida est située au 278, chemin Bord-du-Lac. Le vernissage se déroulera le 20 avril de 16h30 à 21h.