Ahuntsic-Cartierville

Plus de femmes aux conseils d’arrondissement

Plus de femmes aux conseils d’arrondissement
Photo: Archives/Métro MediaLes élus d’Ahuntsic-Cartierville souhaitent voir plus de femmes, notamment celles issues de la diversité prendre part aux conseils d’arrondissement.

Les femmes d’Ahuntsic-Cartierville, notamment celles issues de la diversité, sont invitées à participer en plus grand nombre aux conseils d’arrondissements et aux consultations publiques. Les élus recherchent les meilleures pratiques à même d’encourager les citoyennes à s’intéresser à la chose publique.

Les élus veulent d’abord comprendre pourquoi peu de femmes issues de la diversité assistent aux conseils d’arrondissements et aux consultations publiques.

Pour analyser la situation, une entente a été signée avec Concertation Montréal, un organisme qui travaille à promouvoir la concertation pour des actions de développement. Il possède le volet MTElles qui vise la participation égalitaire des femmes à la vie démocratique municipale et communautaire.

L’observation a commencé en avril et s’étalera sur neuf mois. Il s’agira d’expérimenter différentes modalités pour voir quelles sont celles qui encouragent les femmes à se déplacer au conseil d’arrondissements ou aux consultations publiques.

«C’est tenir des séances du conseil d’arrondissement itinérantes, par exemple, pour aller rencontrer les gens là où ils sont», indique Émilie Thuillier, mairesse d’Ahuntsic-Cartierville.

Elle rappelle au passage que le conseil tenu au parc des hirondelles en 2018 avait permis de voir des citoyens qui ne venaient jamais à l’hôtel de Ville.

«Nous l’avons vu de manière empirique au parc des hirondelles, souligne la mairesse. Beaucoup n’ont pas pris la parole, mais ils ont entendu leurs élus et leurs concitoyens.»

D’autres idées pourraient être explorées comme le changement de l’heure de la séance du conseil d’arrondissement.

«On doit aussi faire un effort en communication et rendre accessibles les sujets à tous, convient Kathryn Travers, agente de développement pour le projet MTElles à Concertation Montréal (CMTL). Tout le monde n’a pas envie de venir de parler de règlements d’urbanisme.»

Mme Travers suivra les différents conseils et consultations et pourra faire des évaluations. «D’ici la fin de l’année, on pourra savoir quelles sont les pratiques les plus prometteuses pour avoir une diversité de femmes présentes à ces réunions», soutient-elle.

Deux conseils itinérants cette année

Le conseil d’arrondissement du 10 juin se tiendra à la Maison de la culture Ahuntsic-Cartierville au 10300, rue Lajeunesse.

Celui du 9 septembre aura lieu au parc Henri-Julien au 9300, rue Saint-Denis.

En 2018 également, deux conseils d’arrondissement ailleurs qu’à la salle du conseil au 555, rue Chabanel Ouest.

L’instauration de séances itinérantes est une des actions phares du plan stratégique mis en place par la nouvelle administration et qui suppose une meilleure consultation de la population.