Ahuntsic-Cartierville

Visite annuelle au Bois-de-Saraguay

Visite annuelle au Bois-de-Saraguay
Photo: Collaboration spéciale/CLIC Bordeaux-Cartierville

La dixième visite guidée du Bois-de-Saraguay aura lieu le 18 mai. Accompagnés par la biologiste Virginie Michaud, les promeneurs auront la chance de comprendre toute la richesse de boisé unique en son genre à Montréal.

La visite guidée est organisée chaque année au printemps par le Comité pour la mise en valeur du bois. Celui-ci milite pour la préservation de cette petite forêt, mais aussi pour la faire connaître.

Situé à l’ouest de l’arrondissement Ahuntsic-Cartierville, le parc-nature du Bois-de-Sarguay est le
dernier témoin vivant de la végétation qui régnait sur l’île de Montréal au moment où Jacques Cartier accostait en Nouvelle-France, en 1535.

Déclaré site patrimonial en 1981, le Bois-de-Saraguay a connu en 2017 une véritable cure de jouvence.

Le bois a été classé lieu naturel et patrimonial pour éviter que soit érigé un projet domiciliaire sur le territoire de la forêt. En 1984, le parc régional du Bois-de-Saraguay a été créé pour mieux le conserver.

Trois chemins de promenade y ont été aménagés permettant d’observer dans les meilleures conditions la nature luxuriante des lieux. Les travaux, estimés à plus de 2,5 M$, n’ont été entamés qu’après une longue bataille menée par les citoyens des environs.

Fait de marécages, on croise sur ses 97 hectares de bois des érables argentés, des ormes d’Amérique, des frênes de Pennsylvanie, mais également des essences rares comme l’érable noir, le chêne bicolore, le micocoulier.

C’est aussi une réserve naturelle, habitat de nombreux types de mammifères et d’oiseaux.

Le bois qui était situé aux abords des terres agricoles exploitées à Montréal par les sulpiciens au XVIIe siècle.

Il a été préservé pour des raisons inconnues alors qu’il aurait pu être défraîchit pour agrandir la zone cultivable et que se multipliaient autour les fermes et les plantations.

Visite guidée annuelle du Bois-de-Saraguay. Activité gratuite, mais l’inscription est obligatoire et limitée à 50 personnes. Information à : cvmbsqc@gmail.com.

10 ans d’effort

Pour célébrer dix ans depuis la lancement de ces visites printanières, le Comité pour la mise en valeur du Bois-de-Saraguay compte organiser deux conférences et une exposition de photos. «Le lieu n’est pas encore défini», indique Jocelyne Leduc Gauvin, présidente du comité.

Le succès jamais démenti de ces promenades guidées avait donné lieu en 2018 à l’organisation d’une promenade automnale pour apprécier les feuilles et leurs couleurs.

«D’année en année, on voit des gens de divers horizons nous rejoindre lors de ces visites, ce qui permet de mieux faire connaître l’importance de ce bois et qu’il soit encore préservé dans 100 ans», assure Mme Leduc Gauvin.