Local

Un contrat de 39 M$ pour MDA

Un contrat de 39 M$ pour MDA
Photo: Photo: Gracieuseté

Une entreprise de Sainte-Anne-de-Bellevue fournira du matériel aux Forces armées canadiennes durant la prochaine décennie. L’entreprise Macdonald, Dettwiler and Associates (MDA) s’est vu attribuer un contrat de 39 M$ par Ottawa pour fabriquer 10 répéteurs, des dispositifs électroniques devant servir au système de recherche et de sauvetage par satellite en orbite moyenne (MEOSAR) de la Défense nationale.

Le contrat, annoncé le 13 mai, permettra de créer ou de maintenir 44 emplois. L’entreprise ignore pour le moment combien d’employés actuels seront affectés au projet et combien de nouveaux postes seront créés.

«Ça aidera à soutenir la croissance économique dans notre collectivité en aidant à créer des emplois bien rémunérés pour la classe moyenne», indique le député fédéral de Lac-Saint-Louis, Francis Scarpaleggia.

Le système MEOSAR doit améliorer la rapidité des interventions menées à des fins de recherche et de sauvetage et permettre de localiser les personnes, les navires et les avions en détresse avec plus d’exactitude. Il remplacera l’actuel système de recherche et de sauvetage du Canada, qui est en place depuis plusieurs décennies.

Déployé sur un satellite, un répéteur détecte les signaux émis par les balises de détresse disséminées un peu partout au pays et le long des côtes canadiennes, puis les transmet à une station au sol.

Dans le cadre d’un accord conclu entre la Défense nationale et la United States Airforce (USAF), les répéteurs canadiens seront intégrés aux satellites de prochaine génération du système de localisation GPS de la USAF.