Local

Athlète de L’Île-Bizard récompensée

Athlète de L’Île-Bizard récompensée
Photo: Photo: Gracieuseté

Ann-Maxime Bouffard, une haltérophile originaire de L’Île-Bizard, s’est récemment mérité une bourse d’excellence académique de 4000$ dans le cadre de la 15e édition du programme de bourses Cascades au sein de la Fondation de l’athlète d’excellence du Québec (FAEQ).

Sacrée championne canadienne de sa catégorie chez les juniors et les seniors l’an dernier, Bouffard en avait même profité pour améliorer le record canadien junior à l’arraché avec une barre de 79 kilos, marque qui appartenait à l’athlète olympique Marilou Dozois-Prévost.

«J’étais très en forme quand je suis arrivée là-bas. Mais je ne m’attendais pas à établir un record. Ça m’a mis encore plus dans la game pour l’épreuve suivante, l’épaulé jeté. Malheureusement, je n’ai pas accompli ce que je voulais à cette épreuve, mais ça fait partie du sport de vivre avec les défaites comme les réussites», indique la jeune sportive de 20 ans.

Étudiant en techniques policières au Collège Ahuntsic, elle a maintenu une moyenne académique de 80 % à sa dernière session.

Des problèmes de santé et ses études ont sérieusement diminué son volume d’entraînement ces derniers mois, une situation qu’elle veut corriger.

Carrière
Le moment de son entrée à l’École nationale de police du Québec, à Nicolet, rythmera son horaire de la prochaine année. L’haltérophile désire travailler comme policière-patrouilleuse dès la fin de ses cours.

«La bourse va me permettre de rembourser mes frais de scolarité. Après les techniques policières, c’est Nicolet. C’est assez dispendieux, de 8000 $ à 9000$. La bourse m’enlève un poids énorme des épaules parce que je ne travaille pas présentement. Amasser 8000$ sans emploi, c’est un peu dur», souligne-t-elle.

En tout, ce sont 22 athlètes-étudiants âgés de 15 à 28 ans, qui se sont partagé un total de 84 000 $ lors d’un gala tenu le mois dernier à Kingsey Falls, dans le Centre-du-Québec.

Des bourses individuelles de 2000 $ ou de 4000 $ ont été remises dans quatre catégories, dont 10 pour célébrer l’excellence académique. Dix autres athlètes ont reçu une allocation de soutien à la réussite académique et sportive favorisant la conciliation du sport et des études.

La FAEQ a aussi récompensé un athlète-étudiant pour sa détermination particulière devant une situation difficile. Une bourse de recrutement collégial encourageant la poursuite des études et de la carrière sportive dans un cégep québécois a aussi été remise.