Local

40 ans après leur graduation, ils amassent 4040$ pour leur école

40 ans après leur graduation, ils amassent 4040$ pour leur école
Photo: François Lemieux/Cités Nouvelles

Le café étudiant de l’école secondaire Des Sources, à Dollard-des-Ormeaux, sera bientôt rénové. Réunis récemment à l’occasion du 40e anniversaire de leur graduation, 130 diplômés de ce qui fut la toute première cohorte de l’institution du chemin Lake, ont amassé plus de 4000$ pour défrayer les coûts de ces travaux.

La nature des améliorations à réaliser pour septembre n’a pas encore été confirmée. Le directeur, Ian Gagnon, explique que le conseil d’établissement a choisi d’utiliser les fonds afin de revamper le café étudiant parce que l’endroit est fréquenté par l’ensemble des élèves.

«Ce lieu est rassembleur pour diverses activités pédagogiques comme l’humour grâce à notre partenariat avec l’École nationale de l’humour, de l’improvisation, des dîners récompenses et des activités de jeux ludiques», indique-t-il.

Ouverte en 1978, l’école s’appelait à l’origine la polyvalente Des Sources. Elle accueillait seulement les élèves de secondaire 4 et 5 en plus d’offrir des cours d’adaptation scolaire et d’éducation professionnelle en coiffure, secrétariat et mécanique automobile. Quelque 800 élèves ont fréquenté l’école lors de cette première année.

Bons souvenirs
L’école a commencé d’accueillir les élèves de secondaire 1 à 3 dans les années 1990. L’institution accueille présentement environ 1500 élèves.

«J’ai d’excellents souvenirs. Beaucoup d’amitiés se sont nouées et je me suis beaucoup impliqué. Le monde était content d’être là. C’était l’excitation d’une nouvelle école, il y avait une fébrilité. Les profs étaient super», indique un des organisateurs de la réunion, Philippe Valois.

Les élèves provenaient d’un peu partout dans l’Ouest-de-l’Île afin de compléter leur secondaire.

«La majorité était de l’école Saint-Thomas, qui est devenue Félix-Leclerc et de la polyvalente Pierrefonds, qui est devenue PCHS. C’était la première école francophone dans l’Ouest-de-l’Île. Ça avait créé un genre d’engouement. On se retrouvait tous avec des petits groupes de connaissances, mais qui s’amalgamaient dans un immense groupe», souligne M. Valois.

Réunion
Après une visite guidée de l’école en après-midi, le 25 mai, la réunion pour les diplômés de 1979 s’est tenue en soirée au centre culturel de Pierrefonds. Près du quart des diplômés de 1979 étaient présents. Ils étaient venus d’un peu partout au Canada pour revoir leurs anciens camarades de classe.

«On portait tous des autocollants avec nos noms parce qu’on ne se ressemblait probablement plus. Il y avait des gens que je n’avais pas revus depuis 40 ans. À part un groupe sélect, on ne se croisait plus pour la plupart. La réunion s’est passée de façon qui dépassait toutes les attentes. Ça a été une soirée inoubliable pour plusieurs», précise M. Valois.

Le résident de L’Île-Bizard de 56 ans souhaiterait voir d’autres cohortes de finissants y aller de leurs propres initiatives pour se réunir et amasser de l’argent pour leur ancienne école.