Local
08:47 26 juin 2019 | mise à jour le: 26 juin 2019 à 08:47 Temps de lecture: 2 minutes

Hausse des crimes sur le territoire du PDQ 1

Hausse des crimes sur le territoire du PDQ 1
Photo: Archives | Métro

La criminalité en général a diminué légèrement dans l’Ouest-de-l’Île en 2018, sauf sur le territoire du poste de quartier (PDQ) 1 du Service de police de la Ville de Montréal (SPVM), où on remarque une progression de 15% des crimes commis.

Couvrant les villes de Baie-D’Urfé, Beaconsfield, Kirkland, Sainte-Anne-de-Bellevue et Senneville, les policiers du PDQ 1 ont dû composer avec une augmentation des crimes sur la personne de l’ordre de 25% en 2018. Quelque 871 crimes ont été commis par rapport à 758, l’année précédente.

Quatre tentatives de meurtre ont été commises l’an dernier alors qu’on n’en dénombrait aucune en 2017. Les agressions sexuelles ont augmenté de 62%, passant de 13 à 21. Les vols qualifiés (commis avec violence ou menaces) ont augmenté de 37%, passant de 19 à 26.

Les autres infractions sur la personne, catégorie qui englobe le harcèlement criminel, les menaces et enlèvements ou la séquestration, ont bondi de 28%, passant de 50 à 64.

Les crimes contre la propriété ont grimpé de 15% sur le territoire du PDQ 1. On y a notamment constaté une recrudescence de 47% des vols simples (commis sans violence ni menaces). Quelque 254 infractions du genre se sont produites par rapport à 173, en 2017.

Ailleurs dans l’Ouest-de-l’Île
La criminalité dans son ensemble a baissé de 6%, 3% et 0,3% respectivement au sein des villes et arrondissements couverts par les PDQ 3, 4 et 5.

Les crimes sur la personne y ont baissé respectivement de 7%, 11% et 7%. Les infractions contre la propriété ont diminué de 3%, 1% et 1%.

Le PDQ 3 couvre les arrondissements de Pierrefonds-Roxboro et L’Île-Bizard – Sainte-Geneviève. Les policiers du PDQ 4 sont affectés à la Ville de Dollard-des-Ormeaux. Pour ce qui est du PDQ 5, il dessert Dorval, L’Île-Dorval et Pointe-Claire.

Articles similaires