Local

Investissement majeur dans les écoles

Investissement majeur dans les écoles
Photo: Archives Cités Nouvelles

Devant une croissance importante de sa clientèle, la Commission scolaire Marguerite-Bourgeoys (CSMB) profitera d’un soutien financier important. Québec a annoncé six projets d’agrandissement ou de construction pour l’Ouest-de-l’Île, des chantiers totalisant plus de 60 M$.

À Pointe-Claire, l’école Saint-Louis profitera d’un investissement de plus de 14 M$ pour un agrandissement comprenant quatre classes préscolaires, huit pour le primaire et un gymnase double.

Même scénario pour l’école Saint-Rémi, à Beaconsfield avec un budget de 16 M$.

La CSMB a aussi fait l’acquisition de locaux sur le boulevard Saint-Jean afin d’y transférer des élèves du Centre d’éducation des adultes Jeanne-Sauvé, édifice Pierrefonds. La transaction s’est faite au coût de 4,35 M$. Le pavillon principal demeure à Dorval. Les étudiants y terminent leur cours secondaire.

La construction d’une nouvelle école primaire dans l’Ouest-de-l’Île, au coût de 12,8 M$, est également dans les plans. L’emplacement reste pour le moment inconnu.

La commission scolaire est à élaborer un dossier pour la construction d’une école secondaire qui bénéficie pour le l’instant d’un budget de 10 M$.

Le campus Allancroft du centre d’éducation pour adultes Place Cartier, à Beaconsfield, appartenant à la Commission scolaire Lester-B.-Pearson, sera transféré à la CSMB. Des travaux de réaménagement et d’agrandissement seront réalisés au coût de près de 3 M$.

Montréal
Sur l’ensemble de l’île de Montréal, ce sont 39 projets visant l’ajout d’espace qui seront bientôt menés à terme, pour un coût total de plus de 382 M$.

«Avec ce nombre record de projets d’agrandissement et de construction, nous venons offrir des environnements d’apprentissage modernes et combler le manque de locaux, un problème qui remonte aux gouvernements précédents. Notre gouvernement n’a pas peur d’investir en éducation», indique le ministre de l’Éducation, Jean-François Roberge.

Une croissance de l’ordre de 16% d’ici 2022 est anticipée, ce qui représente 7500 nouveaux élèves.