Local

Du nouveau à Gérald-Godin

Du nouveau à Gérald-Godin
Photo: Archives

Le cégep Gérald-Godin offrira dès l’an prochain certaines nouveautés, notamment en ce qui a trait aux horaires, approches d’enseignement, contenus, possibilités de stage en entreprise et sessions à l’international.

«Ce sont des changements positifs qui apportent une plus-value aux différents programmes. On veut répondre aux besoins des étudiants, favoriser leur réussite et leur permettre de s’ouvrir sur le monde et le marché du travail», indique la directrice adjointe des études au service des activités d’enseignement, Geneviève Beauséjour.

Un des changements majeurs, c’est la flexibilité du temps nécessaire à terminer un programme. En technique d’éducation à l’enfance par exemple, deux nouveaux parcours seront offerts, dont la possibilité de compléter ce diplôme en deux ans seulement, pour ceux qui ont déjà un diplôme d’études collégiales (DEC) et qui sont en réorientation. À l’inverse, ceux qui souhaitent avoir un horaire plus léger, le cursus pourra être étalé sur quatre ans.

En sciences humaines, les étudiants pourront choisir l’option de compléter le DEC en trois ans au lieu de deux.
«Beaucoup de nos élèves travaillent ou veulent augmenter leur moyenne en prenant un parcours allégé. Ça favorise la réussite, mais aussi ça permet de maintenir leurs activités extérieures», souligne Mme Beauséjour.

Une proportion d’environ 30% des élèves au collégial compléterait leur parcours dans les délais prévus selon elle, soit deux ans pour un diplôme pré-universitaire et trois ans pour une technique. Pour ce qui est du programme de sciences humaines, on offrira aux étudiants de compléter leur diplôme sur trois ans au lieu de deux.

Sciences de la nature
Une nouvelle approche intégrée en sciences de la nature sera mise à l’essai par un groupe test de 26 étudiants. Normalement, les cours de sciences totalisent cinq heures par semaine. Dès l’automne prochain, une de ces périodes sera enseignée par un professeur d’une autre discipline.

«Par exemple, on pourrait très bien voir un professeur de mathématiques venir expliquer des statistiques ou des façons de calculer des croissances bactériennes dans un cours de biologie. L’idée, c’est vraiment d’intégrer les disciplines et de voir comment elles interagissent entre elles», explique Mme Beauséjour.

Le programme de comptabilité et gestion a également été réorganisé. Des cours sur le commerce électronique et la création de pages web ont été ajoutés et des stages crédités seront maintenant possibles.

Voyages
Déjà, les étudiants d’espagnol niveau 2 peuvent effectuer un séjour de quatre semaines au Costa Rica.

À la session d’hiver, il sera possible pour ceux qui étudient l’italien de niveau supérieur de partir en Italie pour du perfectionnement. Un maximum d’une dizaine d’étudiants pourra profiter de cette opportunité, en mai et juin. Au cours des sessions subséquentes, le nombre de places devrait doubler.

Pour ce qui est des stages internationaux crédités, Gérald-Godin offrait déjà la possibilité pour les étudiants en soins infirmiers de se rendre en France. Dès l’an prochain, ils pourront également choisir d’aller étudier en Tunisie.