Local

Le moulin de Pointe-Claire en mauvais état

Le moulin de Pointe-Claire en mauvais état
Photo: Collaboration spéciale avec Claude Arsenault

La tempête de vent du lendemain de l’Halloween a causé d’importants dommages au moulin tricentenaire de Pointe-Claire, situé à côté de l’ancien couvent. Deux des quatre ailes ont notamment été arrachées. La paroisse Saint-Joachim serait en discussion avec la municipalité afin de lui transférer les droits de propriété.

«Ils seraient prêts de travailler avec nous pour trouver une solution pour nous le donner ou nous le vendre, a fait savoir le maire John Belvedere. De cette façon, la Ville serait capable d’investir pour effectuer des réparations parce qu’en ce moment, on ne peut pas mettre des fonds publics dans quelque chose qui n’est pas à nous.»

L’Archidiocèse de Montréal entend collaborer étroitement avec Pointe-Claire afin d’établir un plan d’action. «Nous nous donnerons la peine de prendre une décision éclairée et nous annoncerons en temps opportun le résultat des pourparlers», souligne l’attachée de presse de l’archevêque, Erika Jacinto.

Coût des travaux
La Société pour la sauvegarde du patrimoine de Pointe-Claire estime que de remplacer les ailes du moulin pourrait coûter environ 50 000$.

«Mais il y a aussi des travaux à faire au toit, parce qu’il y a beaucoup de tuiles qui se sont détachées, et de maçonnerie également. Le fait que les deux ailes soient tombées démontre que c’est maintenant rendu urgent», soutient le vice-président, Andrew Swidzinski.

Il estime que la remise en condition du moulin pourrait osciller de 800 000 à 900 000$. Des subventions gouvernementales pour financer jusqu’à 50% du coût de ces travaux pourraient être accordées, étant donné que la structure est classée immeuble patrimonial par Québec.

En tant qu’organisme à but non lucratif, la Société pourrait travailler en collaboration avec la Ville pour trouver des solutions, voire même participer à une campagne de financement.