Local

Deux athlètes récompensés

Deux athlètes récompensés
Photo: Gracieuseté

Deux athlètes de l’Ouest-de-l’Île ont récemment vu leur excellence académique et sportive être reconnue par la Fondation d’athlète d’excellence du Québec (FAEQ). Emily Riley, une curleuse de Kirkland et Laurent Gosselin-Paradis, un plongeur de L’Île-Bizard – Sainte-Geneviève, ont remporté des bourses respectives de 2000$ et 4000$.

En tout, 27 étudiants-athlètes prometteurs se sont partagé 78 000$ en bourses individuelles grâce au Défi 808 Bonneville 2019, un événement cycliste de financement au profit de la FAEQ.

Quelque 16 donateurs ou participants ont donc permis la remise des bourses.

Emily Riley
Âgée de 22 ans, Emily Riley s’est mérité une enveloppe de 2000$, un montant qui devrait lui être très utile pour la poursuite de sa carrière en curling.

«Je suis en tournoi chaque fin de semaine et je m’entraîne beaucoup alors je n’ai pas beaucoup le temps pour travailler. De recevoir une bourse comme celle-là, ça m’aide beaucoup pour mes dépenses. Ça démontre aussi qu’il y a du monde qui a confiance en moi. C’est aussi bien de voir ses efforts reconnus», indique-t-elle.

Le quatuor dont elle fait partie devrait disputer huit tournois cette saison en plus des championnats provinciaux, en janvier. Dépendamment des résultats de son équipe, elle peut espérer participer aux championnats canadiens pour femmes, en février.

«Il y a les mondiaux aussi, mais mon équipe en est à sa première année dans la catégorie femmes. Notre but ça serait de se rendre aux championnats canadiens et de bien performer. On est toutefois vraiment une jeune équipe qui commence à s’établir dans cette catégorie», souligne-t-elle.

S’entraînant principalement à Laval, Riley a été médaillée de bronze aux championnats canadiens mixtes, en novembre 2018. Elle a aussi été vice-championne canadienne junior filles en janvier 2018.

Étudiante au baccalauréat en kinésiologie à l’Université McGill, elle a maintenu une moyenne académique de 3,90 à la dernière session. Elle aimerait poursuivre ses études à la maîtrise en kinésiologie et travailler avec des athlètes.

Laurent Gosselin-Paradis
Laurent Gosselin Paradis s’est vu attribué une bourse de 4000$, une récompense qui représente beaucoup pour lui. Le plongeur de 18 ans explique que ce montant lui sera utile pour défrayer les nombreux coûts reliés aux compétitions, à l’entraînement et l’équipement.

«Je suis vraiment reconnaissant. C’est vraiment cool de se faire reconnaître pour nos exploits», souligne-t-il.

Le plongeur devrait participer aux championnats canadiens, en décembre. Il espère y terminer parmi les deux premiers afin de se qualifier pour la coupe du monde, qui se déroulera au Japon.

Cette compétition permet aux plongeurs de se qualifier pour les Jeux olympiques de 2020, à Tokyo.

«Je veux juste essayer de me qualifier pour la coupe du monde pour aller représenter le Canada. J’ai déjà gagné les championnats canadiens dans le passé. C’est donc définitivement quelque chose qui est possible pour moi», précise-t-il.

En juillet, le plongeur a été médaillé de bronze à la tour à l’Universiade d’été en Italie. Deux mois auparavant, il a également été médaillé de bronze à la tour aux Championnats canadiens d’été.

L’athlète étudie en sciences humaines au Collège André-Grasset.