Local
14:07 15 janvier 2020 | mise à jour le: 15 janvier 2020 à 14:07 temps de lecture: 2 minutes

Nouveau programme à Gérald-Godin

Nouveau programme à Gérald-Godin
Photo: François Lemieux/Cités Nouvelles

Afin de répondre à la demande grandissante de l’industrie du cannabis pour des travailleurs qualifiés, le cégep Gérald-Godin offrira dès ce printemps un programme d’attestation d’études collégiales (AEC) en production et transformation du cannabis.

La formation d’une durée de près de 800 heures peut mener à différents types d’emplois au sein de l’industrie. «Les étudiants seront formés pour extraire la cocotte, la mettre sur des plateaux avant qu’elle soit placée dans des fours pour la faire sécher. D’autres vont travailler avec la matière sèche et vont la placer dans des équipements pour faire l’extraction au CO²», indique la conseillère pédagogique Nadine Desmeules.

Les débouchés seraient profitables en raison des nombreuses compagnies installées au Québec présentement en attente d’une licence de production de cannabis à la suite de la légalisation, mais dont la main-d’œuvre n’est pas nécessairement qualifiée, selon Mme Desmeules.

«Ils ont besoin de travailleurs détenant une formation, qui connaissent l’assurance-qualité et le côté technique du cannabis. Ils sont en demande, les futurs diplômés», assure-t-elle.

Prérequis
Le programme est populaire, une liste d’attente compte déjà une trentaine de noms. Pour être admis, certains prérequis sont exigés, dont avoir réussi les mathématiques et la chimie de cinquième secondaire ainsi que les sciences de secondaire 4.

D’avoir entrepris des études collégiales ou universitaires en sciences ou de posséder une expérience jugée pertinente représente un atout. Les candidats doivent également avoir l’âge légal en vigueur au Québec pour la consommation et la possession de cannabis au moment de la formation.

Articles similaires