Local
14:21 15 janvier 2020 | mise à jour le: 15 janvier 2020 à 14:21 temps de lecture: 1 minutes

Se tenir prêt pour le pire

Se tenir prêt pour le pire
Photo: Archives Cités Nouvelles

La perspective d’une nouvelle crue des eaux printanière problématique gardera l’administration de l’arrondissement Île-Bizard – Sainte-Geneviève en mode vigilance en ce début d’année, au moment où elle planche sur des mesures de protection permanentes.

«Ça va faire encore partie du décor cette année et j’ai comme l’impression que ça va être un dossier à l’ordre du jour pour tous les maires qui vont être élus dans les 50 prochaines années», indique le maire, Normand Marinacci.

À la demande de plusieurs résidents, un comité citoyen devrait être créé afin de préparer l’arrondissement.
Par ailleurs, le maire suggère que plusieurs programmes environnementaux pourraient voir le jour, notamment un projet de subvention pour les citoyens qui opteraient pour des couches lavables.

Ayant pris du retard à la suite de la résiliation par le Bureau de l’inspecteur général de Montréal (BIG) du contrat originalement attribué à la firme Construction Généphi, en 2017, la construction de la nouvelle grande passerelle du parc-nature du Bois-de-L’Île-Bizard devrait se terminer cette année.

Articles similaires