Local
14:36 15 janvier 2020 | mise à jour le: 15 janvier 2020 à 14:36 temps de lecture: 3 minutes

Champion du monde

Champion du monde
Photo: Archives Journal Métro

Natif de Kirkland, l’attaquant Joe Veleno a conclu sa carrière internationale de belle façon en remportant la médaille d’or aux Championnats mondiaux de hockey des moins de 20 ans avec Équipe Canada Junior (ÉCJ) à Ostrava, en République tchèque, durant les Fêtes.

Velono, qui vient tout juste d’avoir 20 ans, avait vécu la déception d’une élimination hâtive en quart de finale aux mondiaux disputés à Vancouver l’an dernier.

«En tant que joueur de deuxième année, c’était vraiment mon but de gagner. On avait une très bonne équipe avec beaucoup de caractère. Ce championnat est le plus important au niveau junior et de le gagner a été une expérience très spéciale», indique celui qui évolue présentement avec les Griffins de Grand Rapids, dans la Ligue américaine de hockey (LAH), le club-école des Red Wings de Detroit de la Ligue nationale de hockey (LNH).

Écrasé 6-0 par les Russes lors du deuxième match de ronde préliminaire, le Canada a par la suite enchaîné les victoires convaincantes, l’emportant notamment sur la Slovaquie 6-1 en quarts de finale et en blanchissant la Finlande 5-0 en demi-finale. ÉCJ a retrouvé les Russes en finale.

«On a appris notre leçon avec le premier match, souligne Valeno. D’affronter un peu d’adversité en début de tournoi nous a permis d’être prêts. Tout le monde était vraiment enthousiaste. On voulait rester calme, mais on était excité. Pour la plupart d’entre nous, c’est le genre de partie qu’on a l’occasion de jouer seulement une fois dans sa vie.»

Leadership
Tirant de l’arrière 3-1 en troisième période, le Canada a marqué trois fois sans riposte pour remporter un 18e titre mondial.

«On a démontré beaucoup de caractère. On n’a pas abandonné. C’était notre dernier match ensemble et on voulait tout laisser sur la glace. On s’est rendu jusqu’au bout et on a fini ça sur une bonne note», raconte celui qui a agi comme assistant-capitaine.¸

Veleno a inscrit un but et cinq aides en six parties durant le tournoi.

«J’ai apporté beaucoup d’expérience et de leadership, mais ce n’était pas compliqué. L’équipe avait beaucoup d’autres leaders. Plusieurs autres joueurs portent d’ailleurs une lettre sur leur chandail avec leur club respectif. Je voulais juste travailler fort sur la glace et m’assurer que les gars travaillent au même niveau», précise le patineur de 1,86 m (6’ 1’’) et 88 kg (194 lb).

Avant ses deux présences aux mondiaux des moins de 20 ans, Veleno avait notamment été sélectionné en 2018 pour représenter le Canada au tournoi qui réunit annuellement les meilleurs joueurs de moins de 18 ans.

Articles similaires