Local
11:59 6 février 2020 | mise à jour le: 6 février 2020 à 12:25 temps de lecture: 3 minutes

Retour de Brittany Kennell

Retour de Brittany Kennell
Photo: GracieusetéBrittany Kennell a coécrit plus d’une vingtaine de chansons pour divers articles au cours de sa carrière musicale. Elle se produira à Montréal pour la première fois samedi depuis son année sabbatique.

Après une année de répit, l’artiste country originaire de Beaconsfield, Brittany Kennell est de retour en studio. La première Québécoise à participer à la version américaine de The Voice, lancera vendredi sa nouvelle chanson Eat, Drink, Remarry, inspirée de sa séparation avec son fiancé.

«J’ai vécu une situation dans laquelle je n’étais pas heureuse. C’est une des raisons pour laquelle je suis revenue à Montréal. Parfois, la vie ne se passe pas comme prévu, mais on peut trouver l’amour une deuxième ou une troisième fois. C’est une chanson à laquelle tout le monde peut s’identifier», indique l’artiste de 31 ans.

Elle assurera la première partie des artistes Matt Lang et Tebey au Théâtre Corona, dans l’arrondissement montréalais du Sud-Ouest, samedi.

«C’est vraiment la première fois que je fais ce que je voulais faire dans ma carrière. Je veux faire partie de la scène country au Québec et au Canada», précise Brittany Kennell.

Nashville
Ayant quitté le domicile familial à 18 ans, Mme Kennell a étudié la composition musicale au réputé Berklee College of Music de Boston pendant trois ans avant d’emménager à Nashville, au Tennessee.

«Je suis allée là-bas pour écrire des chansons. Il y avait une grosse communauté d’auteurs-compositeurs. Je voulais comprendre plus les subtilités liées à l’écriture», souligne-t-elle.

Elle a passé sept ans dans la capitale du country où elle a coécrit de nombreuses pièces musicales dont Mountain man enregistrée par Liz Cooper, la chanson Habit pour l’artiste country Zach Dubois et Damn good advice pour Robby Hecht.

Son séjour américain lui a notamment permis de faire une tournée de plusieurs états avoisinants.

«C’est difficile comme artiste indépendante. Je travaillais deux ou trois emplois en même temps parce que ça coûte beaucoup d’argent pour enregistrer des chansons et avoir un groupe pour faire de la tournée», explique-t-elle.

Entre 2016 et 2018, elle a effectué plusieurs séjours à Los Angeles pour tenter sa chance comme auteure-compositrice de musique pop.

La scène country québécoise prend de l’ampleur selon Mme Kennell, particulièrement avec la première édition du Festival Lasso, qui se déroulera en août, au parc Jean-Drapeau. La programmation inclura notamment la grande vedette de la country américaine Luke Bryan.

Articles similaires