Local

Immersion Rock Montréal: du rock’n’roll parascolaire

La session d’automne commence le 4 octobre.  Photo: Gracieuseté

Le camp estival de l’École du Rock de Montréal, qui s’est tenu dans les locaux de Musicopratik, situé à Verdun, a connu un vif succès. Devant ce rayonnement, le propriétaire Patrick Mainville a décidé d’offrir la formule en session parascolaire pour les jeunes. 

«Les retombées du camp estival «IMMERSION ROCK» sont bien au-delà de nos espérances. Les parents en ont redemandé, puisque leurs jeunes ont tellement gagné en fierté, en confiance, en autonomie, de façon si évidente, après seulement une semaine de camp. C’est ainsi qu’a germé l’idée de lancer une session rock pour l’automne», mentionne par voie de communiqué le fondateur et directeur général d’Immersion Rock Montréal, Patrick Mainville. 

100

Plus de 100 jeunes apprentis rockeurs ont participé à la première édition du camp estival de l’École du Rock de Montréal. 

L’École du Rock de Montréal a récemment changé de nom pour Immersion Rock Montréal. L’entreprise verdunoise est un lieu de création et d’apprentissage pour les jeunes âgés de 7 à 17 ans qui désirent apprendre à jouer de la musique dans un groupe de rock.

La philosophie est de favoriser l’autonomie des jeunes et leur leadership. Durant les leçons de musique, ils sont accompagnés en petits groupes par des professionnels de la scène musicale pour apprendre à maîtriser un instrument au sein d’un band

La programmation hebdomadaire de Immersion Rock Montréal prévoit une heure d’atelier portant sur l’instrument pour chaque élève ainsi que deux heures de répétition avec son groupe de musique. Des réservations sont aussi disponibles pour ceux qui désirent répéter sous la supervision d’un coach

Favoriser l’apprentissage scolaire 

Immersion Rock Montréal est soucieux de ses méthodes d’enseignement. Elles sont conçues pour que les jeunes développent leur concentration, leur dextérité et leur esprit d’équipe. Apprendre à jouer de la musique est bénéfique pour un jeune au niveau scolaire, puisque certains processus d’apprentissage sont les mêmes. 

«C’est le genre d’activité parascolaire qui m’aurait vraiment fait tripper, quand j’étais jeune, un endroit hors du cadre scolaire, pour créer, se rassembler, devenir une star

Patrick Mainville

D’ailleurs, l’école de musique collabore avec des experts pour développer sa programmation. Une professeure du Département des sciences de l’activité physique de l’Université du Québec à Montréal (UQAM) et des spécialistes du Département de musique de l’Université McGill ont apporté leur savoir-faire dans le développement du programme parascolaire.  

«Les témoignages des journalistes, des animateurs, des parents et des enfants nous ont permis d’observer que les enfants semblaient avoir un sentiment d’appartenance fort ainsi qu’une autonomie qui se sont développés rapidement. Nous allons mesurer les impacts d’Immersion Rock prochainement», indique la professeure de l’UQAM également spécialiste en développement moteur et en inclusion sociale Mariève Blanchet. 

La session d’automne d’une durée de 11 semaines débutera le 4 octobre. Les inscriptions sont en cours. Infos: immersionrockmontreal.com. 

Articles récents du même sujet