Local

Les contes pour aiguiller l’imaginaire fertile des enfants

Maison de la Culture de Côte-des-Neiges–Notre-Dame-de-Grâce
Photo: Félix Hurtubise/Métro

L’arrondissement Côte-des-Neiges–Notre-Dame-de-Grâce célèbre l’imaginaire fertile des enfants en ce mois morne de novembre. La maison de la culture de Côte-des-Neiges–Notre-Dame-de-Grâce présente jusqu’au 28 novembre une exposition nommée Art de passages, qui regroupe cinq contes imaginés, illustrés et racontés par les enfants des camps de jour communautaires de l’arrondissement.  

Guidés par les artistes professionnels Mafane, Gotta Lago, Kristen Céré et Beatriz Carvalho, chaque groupe s’occupait d’une des quatre étapes de création du conte en écrivant, en construisant un univers sonore, en le représentant en mouvement et en l’illustrant par collage. En réelle création collective, chacun reprenait le processus imaginatif là où l’autre groupe l’avait laissé.

L’exposition nous offre l’étape ultime de la démarche créative: deux collages pour illustrer chacun des cinq contes, où l’on voit des photos des jeunes chargés de représenter le récit en mouvement. À l’aide d’un code QR, on accède à une vidéo YouTube où chacune des histoires, d’une durée de deux à quatre minutes, nous est racontée par les enfants qui l’ont imaginé. Avoir des écouteurs sur soi peut être une bonne idée. 

Des thèmes surprenants

Les thèmes abordés dans les contes par de jeunes enfants peuvent être surprenants. Meurtre, désir de richesse et vulnérabilité de l’image corporelle côtoient des thèmes qu’on associe généralement plus à l’enfance tels que l’aventure, la magie et les animaux. Âgés d’une dizaine d’années, ils ont «un pied dans l’imaginaire de l’enfance et un pied dans le monde froid et plus factuel des adultes», explique Mafane qui a encadré l’atelier d’écriture. La conteuse professionnelle rappelle que même s’ils sont jeunes, ils ont d’humain le fait de vouloir raconter des histoires s’inspirant de ce qui les entoure.

Pour continuer de raconter et de faire sens du monde, les enfants devront entretenir leur imaginaire fertile qui, comme leurs créations durant l’atelier, est aussi en passage. Une courte activité ludique et gratuite pour inspirer les jeunes et les moins jeunes.

Arts de passage
Maison de la culture Côte-des-Neiges
Lundi, fermé ; mardi et mercredi, de 13 h à 19h ; jeudi et vendredi, de 13h à 18h ; et samedi et dimanche, de 13h à 17h
Jusqu’au 28 novembre
Entrée libre (gratuite)


L’exposition Panorama de l’anthropocène prolongée

L’exposition Panorama de l’anthropocène, de l’artiste Oli Sorenson, au deuxième étage de la Maison de la culture de Côte-des-Neiges, a été prolongée jusqu’au 21 novembre. Il reste donc encore un peu de temps pour apprécier cette collection d’œuvres pixélisées et géométriques, semblant tout droit sortir du jeu vidéo Minecraft, qui jette un regard sur les dérives de l’industrialisation moderne. Les couleurs vives des œuvres contrastent avec les thèmes sombres de pollution, d’extraction des ressources, de catastrophes naturelles et d’agriculture et d’élevage de masse. Le résultat est à la fois simple et évocateur.

Vos nouvelles 100% locales, recevez-les chaque jour.

Nos infolettres vous suivent partout.

Articles récents du même sujet