Local

Le cancer est un tueur en série

Photo: iStock

Le cancer demeure la première cause de décès au pays. Les quatre cancers les plus fréquemment diagnostiqués sont le cancer colorectal, celui du poumon, du sein et de la prostate, selon le dernier rapport de la Société canadienne du cancer.

Chaque heure qui passe, en moyenne, 26 personnes reçoivent un diagnostic de cancer au Canada. Bien que le nombre de cas recensés augmente d’année en année —en raison de la population vieillissante et de la croissance démographique— les programmes de dépistage et les traitements augmentent les chances de survie. Ce qui veut dire que même si les chiffres augmentent, le taux de cancer, lui, diminue de 1,5% par année depuis 2011 chez les hommes et de 1,2% par an depuis 2013 chez les femmes.

Au chapitre des bonnes nouvelles, le nombre de décès liés au cancer de la prostate a diminué de 50% depuis 1995; quoique ce dernier emporte encore plus de 4500 vies par année au Canada, dont près de 1000 au Québec.

Le cancer reste donc la première cause de décès au pays, selon cette étude réalisée par la SCC, avec la collaboration de Statistique Canada et de l’Agence de la santé publique du Canada. Au total, ces derniers estiment que 84 600 Canadiens vont mourir du cancer cette année et que 229 200 nouveaux cas seront détectés, avec une prédisposition légèrement plus marquée chez les hommes.

Inscrivez-vous à notre infolettre et recevez chaque semaine, un résumé de l’actualité de Lachine & Dorval.

Articles récents du même sujet