Soutenez

La Fête famille Montréal-Est/Pointe-aux-Trembles reprend sous une nouvelle mouture

La Fête sera présentée sous une forme spéciale cette année, soit en plus petits événements étalés sur une semaine. Photo: Gracieuseté, Daniel Ballard

Mise sur pause pendant deux ans en raison de la pandémie, la Fête famille Montréal-Est/Pointe-aux-Trembles célébrera finalement sa 30e édition cette année. Les festivités se tiendront cependant sur une semaine complète, soit du 24 au 29 mai, plutôt que sur une seule journée.

Le comité de la Fête famille ME/PAT est fin prêt à relancer le populaire événement. «On a dû annuler pendant deux ans en raison de la pandémie. Ç’a été un coup», soutient Catherine Loiselle, coordonnatrice des loisirs au Centre Roussin et membre du comité.

Pour son retour, la fête de quartier tiendra des petites activités à même les organismes pendant une semaine plutôt que d’organiser, comme à l’habitude, une grande journée d’activités réunissant environ 1000 personnes et offrant un mur d’escalades, des jeux gonflables et des kiosques au parc Daniel-Johnson.

L’événement gardera toutefois sa vocation de «célébrer les familles et de faire connaître les organismes du quartier» dans «l’amusement et le plaisir», assure Daniel Ballard, directeur adjoint du Relais du Bout.

Bien que le format soit plus modeste cette année, il permettra à des organismes de bonifier leur offre. Par exemple, BMX Montréal offrira le 29 mai de l’animation et des démonstrations de BMX en piste, ce qui n’était pas possible au parc Daniel-Johnson, souligne Catherine Loiselle.

Plusieurs organismes seront de la partie, notamment, les Loisirs communautaires Le Relais du Bout, qui offriront des activités de Yoga à l’extérieur le 25 mai. Le Centre Roussin offrira pour sa part une semaine complète de portes ouvertes pour l’ensemble de ses activités.

Trop tard

Les consignes sanitaires actuelles auraient techniquement permis de tenir le traditionnel grand rassemblement dans un parc. Or, l’événement devant se planifier longtemps d’avance, aucune demande de financement n’a été faite à l’automne, «compte tenu des incertitudes» concernant la situation sanitaire, explique M. Ballard.

La fête de cette année se fera donc aux frais des organismes. Les demandes de financement permettaient normalement d’aller «chercher entre 10 000 et 12 000$», ajoute M. Ballard.

Le comité de la Fête famille compte toutefois revenir au format traditionnel en 2023. L’événement se tiendra cependant dorénavant au parc Saint-Jean-Baptiste, plutôt qu’au parc Daniel-Johnson.

Le service des communications de l’arrondissement explique que selon le cadre de référence de soutien aux OBNL de l’arrondissement, l’utilisation des plateaux sportifs n’est autorisée que pour «les usages directement liés aux types d’installations», soit des événements sportifs.

« Il est à noter que de nombreux investissements sont injectés dans la réfection de terrains sportifs, notamment au parc Daniel-Johnson. En les utilisant selon leurs fins prévues, l’arrondissement assure leur protection et durabilité», lit-on dans un courriel.

La programmation complète est disponible en ligne.

Vos nouvelles 100% locales, recevez-les chaque jour.

Nos infolettres vous suivent partout.

Articles récents du même sujet

Mon
Métro

Toute l'actualité locale au même endroit.

En vous inscrivant à Mon Métro, vous manifestez votre engagement envers la presse locale. + Profitez d’une expérience numérique personnalisée en fonction de vos champs d’intérêt et du quartier où vous résidez. + Sélectionnez vos articles favoris pour une lecture en différé.