Ahuntsic-Cartierville
15:17 18 mai 2018 | mise à jour le: 22 mai 2018 à 13:56 temps de lecture: 3 minutes

Un nouveau genre de rue partagée à Ahuntsic

Un nouveau genre de rue partagée à Ahuntsic
Photo: Google maps.

L’arrondissement Ahuntsic-Cartierville a présenté un projet pilote de rue partagée. Inspirées des woonerf en Hollande, ces rues conviviales permettent aux piétons, cyclistes et automobilistes de se déplacer de manière sécuritaire tout en favorisant la vie de quartier.

Si elle voyait le jour, cette rue serait mise en place sur le boulevard Gouin Est entre les rues Saint-Firmin et de Martigny sur une longueur de 600 m environ. La vitesse des automobiles y serait limitée à 20km/h.

Lors d’une présentation de la proposition de rue partagée le 10 mai, les citoyens présents y étaient très favorables. Photo: Amine Esseghir/Métro Media

«Avant d’aller plus en profondeur et élaborer un projet complet, nous avons voulu consulter les gens et voir leur adhésion», indique Gilles Côté, directeur de l’aménagement du territoire à l’arrondissement.

L’arrondissement veut avec ce projet répondre à un appel à proposition de la Ville de Montréal pour des suggestions de rues conviviales comme ce fut le cas pour les rues piétonnes en 2015.

S’il est accepté, la Ville de Montréal y contribuera avec 100 000$ pour la réalisation. Une somme identique sera consentie par l’arrondissement.

À Ahuntsic-Cartierville, les concepteurs poursuivent la même philosophie pour ce genre d’aménagements.

L’arrondissement avait opté pour une piétonnisation de la rue Park-Stanley, loin de tout commerce ou activité urbaine créant ainsi une sorte de parc linéaire.

«Dans le même esprit, la rue partagée ne se situe pas dans une rue commerciale très achalandée, mais nous sommes quasiment au cœur du vieux village du Sault-au-Récollet, même si cette fois quelques boutiques sont situées à proximité», relève M. Côté.

Un modèle similaire a été aménagé en 2013 dans le quartier Saint-Henri, mais uniquement sur une ruelle.

La différence essentielle avec le projet d’Ahuntsic-Cartierville est la permission de la circulation automobile.

Pour le moment, l’idée a été présentée aux citoyens le 10 mai lors d’une rencontre à la salle communautaire des résidences des Jardins Millen. La majorité des présents était enthousiaste à l’idée et certains ont même suggéré qu’une rue similaire soit aménagée non loin de l’école Sophie-Barat, toujours sur le boulevard Gouin Est.

Les citoyens peuvent présenter des suggestions à ce propos à: parcoursgouin@ville.montreal.qc.ca