Ahuntsic-Cartierville

Halloween : des centaines de visiteurs attendus au «couloir de la terreur»

Halloween : des centaines de visiteurs attendus au «couloir de la terreur»
Photo: Collaboration spécialeÀ la maison des jeunes de Bordeaux-Cartierville on fête l’Halloween avec des déguisements et des mises en scène dignes d’un film d’horreur.

Pour l’Halloween à Ahuntsic-Cartierville, «le couloir de la terreur» à la maison des jeunes de Bordeaux-Cartierville attend des centaines de visiteurs. Des mises en scène particulièrement réalistes le long d’un parcours effrayant sont au programme.

Du 28 au 31 octobre, la maison des jeunes s’attend à accueillir au moins 2500 visiteurs. «Nous avons déjà huit ou neuf écoles des environs qui ont réservé des blocs d’heures, relève François Poulin, directeur de la maison des jeunes. On va probablement dépasser les 1800 enfants rien que pour ces périodes.»

Déjà, 1700 sacs de bonbons sont prêts. Les autres sont en cours de préparation par les jeunes de l’école Évangéline.

Par ailleurs, l’invitation a été lancée aussi aux résidences pour personnes âgées, nombreuses dans l’arrondissement, pour visiter les lieux.

C’est la deuxième fois que la maison des jeunes organise un grand événement pour l’Halloween. En 2018, elle avait surpris tout le monde en recevant autour de 1200 visiteurs en trois jours.

En plus des attractions déjà présentes l’année passée, comme la maison de poupées dans le genre Chucky, il y a le long du parcours une zone clowns et cirques et une zone Far West. «Avec des zombies bien entendu», assure M. Poulin.

Le parcours peut être effrayant, particulièrement le soir, mais les visiteurs peuvent éviter certaines zones. Des bâtons lumineux leur sont distribués pour les aider à se frayer un chemin le long du parcours sans trop sursauter.

Halloween éducatif

Pour réussir l’événement, la maison des jeunes s’est assuré la complicité du Poste de quartier (PDQ) 10 ainsi que du lieutenant Martin Campeau. «C’est lui le cerveau diabolique derrière cette affaire, indique M. Poulin. C’est un passionné de l’Halloween qui consacre beaucoup de temps pour la réussite de l’événement.»

Cette collaboration est surtout destinée à favoriser la rencontre entre policiers et le public, plus particulièrement les jeunes.

«Cela permet aux adolescents surtout de mieux connaître les policiers du quartier et mieux comprendre leur travail», souligne Annie Prud’homme, agent socio-communautaire au PDQ 10.

Pour elle, lorsque les jeunes connaissent les policiers, cela dissipe les malentendus lors de patrouilles ou contrôles de routines.

L’Halloween à la maison des jeunes a aussi un objectif éducatif puisque les policiers saisissent cette occasion pour rappeler des consignes de sécurité de bases avant la visite.

«Le couloir de la terreur», à la maison des jeunes de Cartierville, au 12120, rue Grenet. Le 31 octobre, de 17h à 21h.

La maison hantée sur la Promenade

Le soir de l’Halloween, «L’effroyable corridor» de la Promenade Fleury à Ahuntsic sur accueillera jeunes et moins jeunes. Cette installation effrayante sera posée près de l’église Saint-Paul-de-la-Croix. Elle sera ouverte aux visiteurs à partir de 17h.

L’attraction sera aménagée le jour même.

Le même jour, la Promenade Fleury offrira des séances de maquillages pour les enfants à l’épicerie Métro.

Les commerces offrant des bonbons le 31 octobre pourront être repérés grâce à des affiches posées sur leurs vitrines : «Ici, on donne des bonbons!»

Par ailleurs, des décorations ont été déployées sur la rue pour donner un avant-gout du jour de l’Halloween.