Ahuntsic-Cartierville
18:30 16 décembre 2020 | mise à jour le: 16 décembre 2020 à 18:31 temps de lecture: 3 minutes

Mise en service du SRB Sauvé/Côte-Vertu entre Ahuntsic et Saint-Laurent

Mise en service du SRB Sauvé/Côte-Vertu entre Ahuntsic et Saint-Laurent
Photo: Amine Esseghir/MétroSur le SRB Sauvé/Côte-Vertu, les bus de quatre lignes rouleront de 10 à 20% plus vite.

Les autobus qui roulent entre les stations de métro Sauvé et Côte-Vertu bénéficient depuis lundi d’une voie rapide réservée. Les quatre lignes qui empruntent ce couloir iront de 10 à 20% plus vite.

Même si le trajet de 4,7 km sur ce Service rapide par bus (SRB) accélérera le transport des usagers, les horaires sont maintenus. «Il n’y a pas d’augmentation de fréquences de bus prévue pour le moment», a précisé la conseillère corporative en affaires publiques à la Société de transport de Montréal (STM), Amélie Régis.

Les lignes121 – Sauvé/Côte-Vertu, 171 – Henri-Bourassa, 378 – Sauvé/YUL Aéroport et 380 – Henri-Bourassa empruntent le SRB. Elles font correspondance avec plus de 20 autres lignes en plus des bus de rabattement qui s’arrêtent aux stations Sauvé et Côte-Vertu.

Les améliorations attendues grâce à ces aménagements, qui ont coûté 28 M$, doivent encore faire leurs preuves. «Je vois que ça va plus vite parce que les travaux sont terminés», relève Josette qui prend régulièrement le 121 à la station Sauvé, à Ahuntsic, pour descendre à Alexis-Nihon à Saint-Laurent. Elle ne perçoit pas autrement la rapidité du service. Près de 44 000 usagers se déplacent quotidiennement sur l’axe de la rue Sauvé et du boulevard de la Côte-Vertu selon les chiffres présentés par la STM.

Chantier SRB

Le SRB a été construit par tronçon depuis avril 2019, ce qui a engendré des inconvénients, surtout à Saint-Laurent.

«Cela a eu un certain dérangement auprès de la population, mais maintenant vous voyez que Côte-Vertu est tellement bien adapté», indique le maire de l’arrondissement, Alan DeSousa.

Les travaux consistaient à refaire une partie de la chaussée, qui est maintenant de couleur terracota, à installer des feux prioritaires et à refaire l’éclairage. Il a fallu aussi reconfigurer la géométrie pour élargir la chaussée.

Délais

Le projet est sur la table à dessin depuis 2012. Il a été réétudié en 2015. Un contrat de conception de 970 000$ avait été accordé à la compagnie de génie-conseil CIMA+ pour apporter les dernières retouches aux plans et devis.

Cette année-là, le coût de ce SRB était estimé entre 20M$ et 26M$, incluant les mesures de mitigation pendant les travaux.

En 2019, il apparaissait que la mise en œuvre du Réseau express métropolitain (REM) – appelé aussi train de la Caisse –avait donné un coup d’accélérateur à ce SRB.

«Le projet permettra également de s’arrimer avec le projet du REM qui prévoit une station à la gare Montpellier. Les gens qui en descendront pourraient alors vouloir se diriger vers les stations Sauvé ou Côte-Vertu», avait souligné alors Amélie Régis de la STM. La pandémie n’a pas eu d’effet sur le déroulement du chantier, assure-t-on à la STM.

Avec Laurent Lavoie

Articles similaires