Ahuntsic-Cartierville

Un jardin et une serre dans le futur écoquartier Louvain Est

Serre contre désert alimentaire louvain est
Les serres seront attenantes à l’ancien édifice de la direction des approvisionnements de Montréal. Photo: Amine Esseghir/Métro Média

Un jardin doté d’une serre sera aménagé à proximité de ce qui s’appellera l’écoquartier Louvain Est, dans le quartier Saint-Sulpice, à Ahuntsic. Dès la fin du printemps, il devrait aider à réduire le désert alimentaire du secteur et fournir des produits frais, notamment à des banques alimentaires.

Le projet consiste à installer une serre-double quatre saisons de 558 m2, soit l’équivalent d’un terrain de tennis, sur une partie du site de l’ancienne cour de voirie qui appartient à la Ville de Montréal. Elle est appelée à être transformée en nouveau quartier résidentiel. Les promoteurs veulent créer une structure de production agricole en milieu urbain pour les quatre prochaines années.

«Ce ne sera pas un jardin communautaire. On veut maximiser la production pour atteindre l’autofinancement par la vente de produits, parce que nous avons besoin de ressources humaines pour y travailler», a prévenu la directrice de Ville en vert, Élyse Rémy.

C’est son organisme qui gérera cette installation et elle espère être opérationnelle d’ici mai ou juin. «Tout dépend du moment où le financement sera terminé. On parle d’une échéance de deux mois pour préparer les plans et passer à la construction», souligne Mme Rémy.

Le projet d’écoquartier Louvain Est est estimé à 300 000$ selon le responsable de l’urbanisme et de la mobilité au sein du comité exécutif de la Ville de Montréal, Éric Alan Caldwell. «On en est à faire le montage financier», a-t-il précisé.

La serre est financée par la ville-centre avec le soutien de l’organisme philanthropique Feed Montreal, qui lutte contre la faim dans la métropole et agit là où existe un désert alimentaire. «Pour chauffer la serre, la Ville va contribuer au projet avec 25 000$», a rajouté la mairesse d’Ahuntsic-Cartierville, Émile Thuillier.

Production indéterminée

On ignore quels aliments seront produits. La serre desservira un réseau fondé sur le principe du circuit court, soutenu par d’autres producteurs, distributeurs solidaires et transformateurs.

«On va commencer par parler aux personnes qui seraient intéressées à recevoir la production et quels sont les produits en grande quantité attendus», a avisé Mme Rémy.

Même si la serre est destinée à lutter contre un désert alimentaire, les citoyens ne pourront donc pas acheter directement les produits qui seront cultivés. Des contacts ont été pris avec le Service de nutrition et d’action communautaire (SNAC) qui assure le rôle de banque alimentaire à Ahuntsic.

«On va consulter aussi des experts pour ne pas produire des aliments qui ne répondraient pas aux besoins», a ajouté la directrice de Ville en vert.

Transition

Le projet s’inscrit dans le cadre de la démarche entamée par la Ville de Montréal pour occuper des lieux de manière temporaire. Cela permet de voir le quartier prendre forme.

«Il n’y a pas de plus belle façon de commencer des occupations transitoires que d’occuper ces terrains-là avec des serres», s’est réjoui M. Caldwell.

Le projet immobilier sur le site de l’écoquartier Louvain Est comptera entre 800 et 1000 logements ainsi qu’un pôle alimentaire de production et de distribution. Mais il ne verra le jour que dans quelques années.

Le site s’étend sur sept hectares, l’équivalent de huit terrains de football américain, le long de la rue de Louvain Est, entre l’avenue Christophe-Colomb et la rue Saint-Hubert, non loin du cégep Ahuntsic. Il doit accueillir un nouveau quartier élaboré dans le cadre d’une co-création avec le milieu communautaire et les citoyens.

«Occuper des sites municipaux vacants et appuyer l’agriculture urbaine, cela fait partie de nos objectifs», a assuré Mme Thuillier.

Le prochain bâtiment municipal visé par une occupation transitoire à usage communautaire sera le 9515, rue Saint-Hubert. Il fait aussi partie de la cour de voirie Louvain Est. Il est inoccupé depuis que la direction des approvisionnements est déménagée il y a quelques années.

Articles récents du même sujet