Côte-des-Neiges & NDG

Virage vert pour le cimetière Notre-Dame-des-Neiges

Un jeune érable à sucre du cimetière Notre-Dame-des-Neiges. Photo: Gracieuseté

Le cimetière Notre-Dame-des-Neiges, situé dans l’arrondissement Côte-des-Neiges–Notre-Dame-de-Grâce, entreprend un virage vert afin de réduire l’empreinte écologique et rehausser la biodiversité sur le Mont-Royal. C’est lors d’une rencontre en décembre 2020 que les responsables des Amis de la Montagne, de l’Université de Montréal et du cimetière Notre-Dame-des-Neiges ont exprimé vouloir aller en ce sens. 

Des inhumations écologiques

Afin de respecter de nouvelles normes, une politique d’espace « sans trace » a été adoptée au cimetière Notre-Dame-des-Neiges. Le Boisé du souvenir sera aménagé pour ceux qui souhaitent une inhumation dont un arbre servira de monument commémoratif. 

«Au moins 80% des clients sont favorables à cette option pour leur sépulture et comme ils sont favorables, il faut répondre à ce désir-là, » explique le porte-parole du cimetière, Daniel Granger. C’est une grande plaine qui a été gazonnée durant des années et qui deviendra un espace fleuri sur lequel seront plantés des arbres sur les concessions au lieu du monument traditionnel.

Les gens ont le choix entre six espèces d’arbres compatibles avec la faune de la montagne. Il s’agit de l’érable à sucre, le caryer cordiforme, l’ostryer de Virginie, l’amélanchier du Canada, le charme de Caroline et le micocoulier occidental. Des variétés d’arbres vivant entre 100 et 200 ans qui peuvent atteindre une taille de 25 à 30 pieds ou de 90 à 100 pieds.

Comment ça fonctionne?

«Les cendres du défunt placées dans un contenant biodégradable sont utilisées, pour contribuer avec un terreau, à fertiliser l’arbre commémoratif de sa présence,» informe M. Granger. Afin de nous recueillir auprès de nos chers disparus, chaque arbre correspond à un numéro qui se rapporte aux inscriptions gravées sur le monument commémoratif placé à l’entrée de la forêt. Sur cette pierre se trouve l’identification de toutes les personnes qui ont choisi ce mode de sépulture.  

Ce sont les employés du cimetière qui assurent l’entretien des arbres du Boisé afin de prolonger les souvenirs de ceux qui ont choisi de léguer ce qu’ils ont été à la nature.

Articles récents du même sujet