Hochelaga-Maisonneuve
14:56 1 septembre 2020 | mise à jour le: 1 septembre 2020 à 14:58 temps de lecture: 2 minutes

Les élus de MHM modifient le règlement sur les démolitions

Les élus de MHM modifient le règlement sur les démolitions
Photo: Capture d’écranLa conseillère municipale de Louis-Riel Karine Boivin-Roy lors de la séance du conseil d’arrondissement du 31 août.

À la dernière séance du conseil d’arrondissement de Mercier-Hochelaga-Maisonneuve, les élus ont adopté un règlement modifiant le Règlement régissant la démolition d’immeubles.

Le projet de règlement vise à apporter des précisions et des ajustements sur trois points, a expliqué la conseillère municipale du district de Louis-Riel, Karine Boivin-Roy.

«La première des choses : Il va y avoir un outil de travail pour les inspecteurs, a-t-elle souligné. Il s’agit d’uniformiser les méthodes de travail de nos inspecteurs avec ceux des autres arrondissements et ceux qui travaillent dans le privé.»

Ainsi, les bâtiments seront dorénavant évalués de manière individuelle. Chacun recevra une note finale qui servira à décider, s’il y a lieu, de procéder ou non à la démolition.

Par ailleurs, la définition du mot «démolition» est modifiée dans le but de préciser certaines situations qui ne sont actuellement pas traitées comme des démolitions.

«Des nuances sont apportées dans les démolitions faites par l’être humain versus celles faites par le feu et autres éléments naturels», a indiqué Karine Boivin-Roy.

Finalement, le projet de règlement vient apporter une modification du montant des amendes octroyées. «C’est quand même des amendes salées. On parle de montants qui étaient de 5$ à 50 000$ qui seront maintenant de 10 000$ à 250 000$», a précisé la conseillère municipale.

Mme Boivin-Roy a ajouté que ce changement permet à la fois de protéger le patrimoine «dit plus modeste» tout en évitant les «démolitions malheureuses et abusives».

Articles similaires