Hochelaga-Maisonneuve
09:33 20 novembre 2020 | mise à jour le: 20 novembre 2020 à 09:33 temps de lecture: 3 minutes

Bande dessinée: projet d’agrandissement pour la Librairie Z

Bande dessinée: projet d’agrandissement pour la Librairie Z
Photo: Jason Paré/Métro MédiaLa Libraire Z fêtait son cinquième anniversaire en juin dernier.

La Librairie Z, située sur la rue Ontario, ne manque pas de projets. L’un des plus importants, c’est l’agrandissement de leurs locaux.

Pour l’automne 2021, la boutique spécialisée dans la bande dessinée souhaite aménager le deuxième étage pour y faire une sorte de «complexe multiculturel», pour reprendre les mots de Christian Viel, copropriétaire du commerce avec Jean-Dominic Leduc.

Afin de réaliser leur projet, ils ont racheté en février le bloc où ils étaient auparavant locataires.

«Il va y avoir un local pour notre club de lecture, qui pourra aussi servir pour des ateliers d’écriture», explique M. Viel.

Les deux comparses prévoient également y installer une salle d’exposition.

«On fait déjà des expositions à la librairie, mais c’est un peu limité par l’espace, précise-t-il. Donc, on ferait une section pour agrandir notre offre d’exposition et la transférer complètement en haut.»

L’endroit pourra également servir de lieu de lancement et de lectures publiques.

La Librairie Z a également l’intention d’ouvrir un studio d’enregistrement. Régulièrement, Jean-Dominic enregistre le balado Vous avez dit BD ? où il reçoit des acteurs du milieu de la bande dessinée. Un radioroman a également été produit lors des lancements du premier et du deuxième tome de La Rose du ciel. Leur objectif est de louer le studio à un prix abordable à des artistes.

«Puis, on a un bout de toit qu’on veut transformer en terrasse extérieure pour faire des événements l’été», ajoute Christian Viel à leur liste de projets à réaliser.

La Librairie Z est maintenant à l’étape de concevoir un plan d’architecture afin de faire une demande de changement de zonage, puisque le deuxième étage est actuellement un logement, inoccupé depuis peu.

C'est vraiment Louis Rémillard
Louis Rémillard, l’auteur de Traces de mocassins.

Un automne chargé

La librairie n’a pas chômé cet automne. En plus d’avoir proposé une maison hantée pour les petits et les plus grands lors de la fête d’Halloween, trois lancements de bande dessinée ont eu lieu dans le même nombre de semaines et un quatrième est prévu le 20 novembre.

Le plus récent, le 13 novembre dernier, présentait la nouvelle publication du bédéiste aguerri Louis Rémillard, intitulée Traces de mocassins. Par la même occasion, une exposition consacrée à l’artiste a été inaugurée et sera accessible jusqu’au printemps. Une raison de plus de visiter cet endroit plutôt hyperactif malgré la pandémie.

Articles similaires