Hochelaga-Maisonneuve
17:51 14 janvier 2021 | mise à jour le: 14 janvier 2021 à 17:52 temps de lecture: 3 minutes

Le maire de MHM réagit à la nouvelle identité de l’Impact

Le maire de MHM réagit à la nouvelle identité de l’Impact
Photo: Jason Paré/Métro MédiaLe maire Pierre Lessard-Blais est enthousiaste face aux changements annoncés par le CF Montréal.

Enthousiaste. C’est le premier mot que le maire Pierre Lessard-Blais a employé pour décrire son sentiment face au dévoilement de la nouvelle identité de l’Impact, renommé le Club de foot Montréal.

Ce que l’élu de Mercier-Hochelaga-Maisonneuve voit dans ce changement, c’est une volonté de l’équipe de s’ancrer dans ses racines montréalaises, d’embrasser la nordicité de son territoire et de rayonner mondialement.

«Je suis très satisfait de ce changement, surtout pour ce qu’il représente dans son désir de se démarquer et de s’ancrer dans la ville.» – Pierre Lessard-Blais

Pour ce qui est des commentaires négatifs concernant le nouveau nom, dont le fait de privilégier l’utilisation du mot «foot» au lieu de soccer, M. Lessard-Blais fait un parallèle avec la politique.

«Je pense qu’en marketing, c’est un peu comme la politique, il y a tout le temps quelqu’un de pas content à quelque part», répond-il en rigolant.

Il comprend que cela ne plaît pas à tout le monde, mais selon lui, dans le langage de la communauté du soccer, «foot» est un terme qui est très utilisé.

«Moi, ça ne me choque pas».

L’image du club demeure francophone, souligne-t-il, dans un marché et une ligue 100% anglophone. De plus, ce qu’il aime bien du logo, c’est non seulement la nordicité, mais aussi les nombreux référents montréalais, comme l’Expo 67 et le métro.

«Le plus important, ce n’est pas le logo, mais la victoire sur le terrain», ajoute M. Lessard-Blais.

Bref, malgré ces changements, le maire assure qu’il va continuer d’être un fan, de regarder les matchs et d’aller au Stade Saputo.

Développement du secteur

Le secteur où se trouve le Stade Saputo est surtout résidentiel, il y a donc peu de commerces encourageant les partisans à consommer actuellement dans le quartier avant et après les matchs.

Selon le maire, si on cumule les différents projets en cours aux abords du Stade Saputo et du Parc olympique, les investissements montent à plus d’un milliard de dollars sur une période de près de cinq ans.

«C’est majeur ce qui s’en vient, affirme Pierre Lessard-Blais. L’expérience va être grandement amélioré».

En plus de la rénovation de l’avenue Pierre-De Coubertin et de l’implantation du service rapide par bus (SRB) du boulevard Pie-IX, le maire explique qu’une aire de restauration sera développée par le Parc olympique, ce qui devrait augmenter le pouvoir d’attraction du secteur.

Articles similaires